100ans de la CEPAC : Boleki appelle les femmes de cette communauté à travailler pour se prendre en charge

0
83

BUKAVU,SUD-KIVU :La présidente nationale de la communauté des églises de pentecôte en Afrique centrale  8ème CEPAC Mme Boleki Elulu Albertine invite leurs collègues femmes à se mettre au travail pour leur auto prise en charge.

L’appel a été lancé à la croisade des femmes de la 8ème CEPAC organisée à l’occasion de la célébration du centenaire de cette communauté ce mardi 15 Aout 2022 à l’Eglise de la 8ème CEPAC Sayuni Kadutu.

Boleki Elulu Albertine a dit qu’il est important que les femmes se donnent aux petites initiatives enfin de subvenir à leur vie familiale et ne pas tout entendre des hommes.

« Nous devons changer la mentalité. Et en changeant la mentalité, nous devons être des femmes dignes de son nom. On nous a aussi interpellé d’être des femmes entrepreneurs, des femmes de valeurs, des femmes qui craignent Dieu et des femmes fidèles envers Dieu et des femmes fidèles dans leurs foyers. Nous devons aussi travailler pour notre église et le pays »a dit Boleki Elulu à kivutimes.

L’une des oratrices de cette croisade, Mme le professeur Caroline Imani Sibomana a invité les femmes à se soutenir. Notre source indique qu’il est inacceptable que les femmes soient nombreuses et difficile par exemple de faire élire une femme aux élections. Caroline Imani Souligne  que la femme joue un grand rôle en famille, à l’Eglise, dans la société et dans le pays en général.

Ainsi Caroline Imani pense que la CEPAC pourra redéfinir le rôle de la femme au sein de la communauté.

«Dans ma conclusion j’ai demandé que l’on puisse redéfinir la relation homme-femme au sein de l’Eglise et au sein de notre communauté. J’ai également demandé de conscientiser les femmes ; puisque plusieurs femmes ne jouent pas pleinement leur rôle, en tant que femme de ménage et femme à l’église. Donc, il revient aux dirigeants à tout le niveau de pouvoir conscientiser plusieurs fois ces femmes  à jouer pleinement leur rôle et cela va aider l’église » s’est exprimé professeur Caroline Imani.

D’autres invités qui ont pris part à cette croisade qui a réuni plus de 2000 femmes de la 8ème CEPAC ont sensibilisé ces femmes à initier les activités de développement pour l’émergence du pays. C’est le cas du professeur Mushi Bonane et Olive Mudekereza qui ont sensibilisé ces femmes à l’agriculture mais aussi à participer aux élections prochaines.

L’activité se poursuit ce Mardi 16 Aout 2022 avec un grand concert des femmes à l’église 8eme CEPAC Sayuni Kadu. Des femmes venues de tous les coins du pays et de l’Afrique prennent part à cette rencontre qui entre dans les activités de la célébration du centenaire de la 8ème CEPAC prévu le dimanche 21 Aout 2022 à Bukavu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here