BAKAVU: PPI demande la révision de la loi sur la presse de 1996 car elle est déjà vétuste

0
72

BUKAVU, SUD-KIVU : Le directeur pays de l’organisation partenariat pour la protection intégrée PPI, Me Pascal Mupenda demande la révision de la loi du 22 juin 1996 portant sur la presse en RDC afin de permettre aux journalistes de jouir du droit et la liberté dans leur métier.

Il pense également que c’est un impératif pour la consolidation de l’Etat de droit en RD Congo.

c’est dans cet objectif  que PPI a organisé un atelier ce mercredi 17 août 2022 à l’intention des journalistes et des défenseurs des droits humains pour informer les participants sur les options levées dans le projet de loi sur l’exercice de la presse concernant la dépénalisation des délits de presse.

Lors de cette rencontre, il a été aussi question de relever les rôles d’une autorégulation efficiente et d’une régulation efficace comme alternative au recours à la justice institutionnelle ainsi que la sensibilisation des autorités politico-administratives à mettre en place des mécanismes de protection des journalistes, en réduisant dans la mesure du possible les arrestations, les interpellations, les intimidations et les menaces.

Pour Me Pascal Mupenda cette loi sur la presse ne réponde plus à la réalité du monde journalistique.

« Comme vous allez le constater, c’est une loi qui est vétuste. C’est une loi qui date de plusieurs années et qui se retrouve en adéquation aujourd’hui avec la réalité du monde journalistique. Plusieurs dispositions de cette loi même renvoient au code pénal, alors que nous tous nous le savons qu’avec les dispositions du code pénal si on les appliquait présentement, en tout cas c’est tous les medias qui peuvent se retrouver fermer et des journalistes arrêtés »a dit Me Pascal Mupenda.

Il pense que cette loi doit être révisé pour permettre aux journalistes de travailler dans la liberté.

D’autres modules ont été abordés par les professeurs Arnold NYALUMA et Murhula paterne sur la dépénalisation et délits de presse ainsi que l’autorégulation de la profession journalistique.

L’atelier s’est tenu dans la salle de l’hôtel panorama en Commune d’ibanda à Bukavu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here