Baraka : Plus de 10 routes des avenues en délabrement sauvées par une association locale suite aux travaux collectif et volontaires

0
154

BARAKA, SUD-KIVU:- L’association locale Kumekucha tujenge kwetu KTK en sigle a annoncé ce samedi 3 Septembre 2022 avoir sauvé plus de 10 avenues dont leur routes étaient en état de délabrement dans la ville de Baraka et territoire de Fizi, cela suite aux travaux collectifs effectués hebdomadaires. D’après le président du conseil d’administration de la dite association, Mr. Orphée ‘Yamonea Kamengele, depuis la création de KTK, la ville de Baraka en particulier et le territoire de Fizi en général ont pris un autre élan. Les routes des avenues et différentes artères se trouvent présentement dans un bon état suite à la présence de cette association.

Depuis la création de l’association Kumekucha tujenge kwetu KTK en sigle, nous avons déjà réussi à sauver plus de 10 avenues dans la ville de Baraka et territoire de Fizi. Nous travaillons volontairement, donc l’association vit au dépens de contributions de membres car nous avons plusieurs catégories de ces membres notamment de membres adhérents, d’honneur et même de membres effectifs qui travaillent tous pour l’intérêt de KTK. Nous ne cessons de remercier tous ceux qui nous ont déjà assisté et appelons toujours les autres qui ont besoin de voir chez nous se développer, de nous venir en aide surtout pendant cette période où la saison pluvieuse s’approche. Nous manquons des bottines, salopette et beaucoup d’autres matériels. Je rappel également à tout celui qui a besoin d’adhérer à notre association de venir car nous avons encore besoin de personnes soucieuse de développement de Baraka-Fizi” explique-t-il.

Créée depuis Janvier 2021, l’association Kumekucha tujenge kwetu travaille suite aux diverses contributions de ses membres. Dans la ville de Baraka, plusieurs avenues qui étaient déjà impraticables sont devenus praticables suite aux travaux de cette association locale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here