BIBOKOBOKO :La société civile se réjouit de la visite du général de brigade Ramazani Fundi dans ce milieu.

0
23

BIBOKOBOKO,FIZI :La société civile de Bibokoboko se réjouit du message laissé par le commandant sous-secteur opérationnelle Sokola2 au sud-sud,le Général de brigade RAMAZANI FUNDI lors d’une mission qu’il a effectué dans ce village des moyens plateaux de Fizi.

Après BARAKA, Fizi centre, Lweba , la délégation du commandant sous-secteur opérationnelle Sokola2 au sud-sud a fini sa mission par visiter le village de Bibokoboko pour s’acquérir de la situation sécuritaire du milieu, où plusieurs attaques des Mai mai contre la Fardc ont été signalées au cours de ce mois.

Il a été question au général de Brigade RAMAZANI FUNDI , commandant sous-secteur opérationnelle Sokola2 au sud du sud Kivu, de renforcer la morale aux unités Fardc basées à Bibokoboko et ses environs notamment pour la protection de la population et leurs biens.

A la population le Général RAMAZANI FUNDI, a laissé un message de paix, tout en demandant aux groupes armés de déposer les armes avant que l’Etat ne réagit.

Suite à ce message de paix, la société civile de Bibokoboko  a salué la visite du commandant sous-secteur opérationnelle Sokola2 au sud-sud, car elle est la première autorité militaire à arriver dans ce milieu durant la période des crises. Les habitants ont demandé au général de s’impliquer pour la réouverture de la route BARAKA- Bibokoboko qui est dans un état de délabrement avancé. Monsieur Cyprien président de la société civile de Bibokoboko a fait savoir que la plupart de la population des moyens plateaux de Fizi s’approvisionnent des vivres dans ce milieu.

C’est ainsi qu’une délégation de la population de Bibokoboko est descendue vers BARAKA avec le commandant sous-secteur opérationnelle Sokola2sud-sud pour une rencontre avec les différentes couches pour trouver une solution à ce problème.

Il sied de signaler que depuis le début de la crise dans les moyens plateaux de Fizi,la situation humanitaire reste fragile, car la famine frappe les habitants de cette contrée qui restent enclavés et sans assistance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here