Bukavu : La marche des jeunes de l’UNC étouffée par la police

0
10

BUKAVU, SUD-KIVU:- La marche de la ligue des jeunes de l’union pour la nation congolaise UNC a été étouffée dans  l’œuf de la ville de Bukavu ce mardi 14 Avril 2020. Ces jeunes  voulaient marcher pour exiger la libération de leur président national de l’UNC et directeur de cabinet du président de la république Felix Antoine TSHILOMBO.

Ils ont envahi les rues des trois communes de la ville de Bukavu pour faire jonction à la place de l’indépendance où  la manifestation en soit devait commencer pour chuter au gouvernorat en passant par l’assemblée provinciale.

Mais ils ont été dispersés  par la police à l’aide de gaz lacrymogènes au début de la manifestation, notre source parle d’une vingtaine de militants arrêtés par les policiers.

Le vice-président de la ligue des jeunes de l’UNC  Sud-Kivu Monsieur  Eric  Mutembezi  regrette cette arrestation qu’il juge arbitraire car le maire de la ville de Bukavu était informé de la tenue de cette manifestation. Il s’exprime au micro d’Imurenge.com

 

Et le président de la ligue de jeunes africains pour la paix et le développement LIJAPD Monsieur  Elvis Mupenda déplore cette manifestation de militants de l’UNC qu’il qualifie d’une manipulation politicienne. Il en parle ici

Le maire Meschack  Bilubi, que nous avons contacté sur téléphone indique que ces jeunes n’avaient pas informé leur marche à la Mairie. Vous le savez depuis l’arrestation du directeur de chef de l’Etat Vital Kamerhe, il s’observe une vive tension des militants de l’UNC dans la ville Bukavu et dans certains territoires dont Walungu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here