BUKAVU: Le LGD alerte l’assemblée provinciale sur la reprise de l’exploitation illégale des minerais à Mwenga par l’entreprise Chinoise ORC

0
1154

BUKAVU,SUD-KIVU :Le parti politique leadership pour la gestion et le développement LGD, fédération du Sud-Kivu demande à l’assemblée provinciale de s’impliquer à la question de l’exploitation illicite des minerais qui a repris dans le territoire de Mwenga.

Dans lettre adressée le 26 aout 2022 au président de l’assemblée provinciale et dont une copie est parvenue à Kivutimes ce 23 octobre 2022,le LGD dénonce  la levée des irrégulière de la mesure de suspension des exploitations minières par les sociétés chinoises en territoire de Mwenga.

Son fédéral Nicolas Kyalangalilwa indique dans cette lettre que le gouverneur du Sud-Kivu a ordonnée à l’entreprise ORC à reprendre  avec les activités de l’exploitation sans mener des enquêtes sur les faits reprochés à cette entreprise.

« Relativement à la situation socio sécuritaire tendue qui prévaut actuellement dans le territoire de Mwenga, à une centaine de kilomètre de Bukavu, consécutivement à la lettre N°01 /275/CAB/GOUPRO-SK/ 2022 relative à la levée irrégulière des mesures de suspension des activités de la société orientale ressource signée par le gouverneur de la province du sud-Kivu et dont une copie vous est parvenue, j’ai l’honneur d’approcher votre personnalité en vue d’attirer votre personnalité en vue d’attirer votre attention sur ce dossier et de l’urgence que vous y accorderez »peut-on lire dans cette lettre.

Nicolas Kyalangalilwa souligne que cette société chinoise continue à agir au détriment du développement du territoire de Mwenga et du bien-être de sa population par la destruction des champs et étangs piscicoles de la population, la destruction de l’environnement et des écosystèmes et bien d’autres.

Il fait remarquer au président de l’assemblée provinciale que cette situation avait soulevé le tollé en province notamment par des déclarations de la société civile qui dénoncent cette exploitation illégale.

Kyalangalilya cite le mémorandum de la société civile de Mwenga du 16 juin, la déclaration des organisations des membres du groupe de travail de thématique mine du 06 juillet 2022, le mémorandum des communautés locales et autres déclarations.

Le parti politique leadership pour la gestion et le développement LGD,invite l’assemblée provinciale à considérer la pertinence de cette dénonciation qui revêt l’intérêt général. Pour lui, en faisant cela, il va soigner une bonne image des élus du peuple qu’ils représentent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here