Bwegera : Deux filles, sœurs biologiques kidnappées par les hommes armés présumés Mai Mai

0
382

UVIRA, SUD-KIVU:- Ces deux fillettes dont l’une est de l’âge d’environ 4 ans et sa grande sœur d’environ 15 ans, elles sont kidnappées la soirée de Vendredi aux environs de 19h00, chez elles dans le village de Bwegera, en groupement de kakamba chefferie plaine de la Ruzizi.Elles étaient à la maison chez elles, ces hommes armés ont arrêté ces fillettes et elles ont été conduites dans la brousse. Des sources sur place ne donnent aucun mobile du kidnapping de ces enfants. Avec l’arme aux yeux leurs parents n’ont pas le courage de se livrer à la presse.

Un acteur de la société civile basé dans la zone qui n’a pas voulu que son nom soit cité, dit que si les services de sécurité ne prennent pas des dispositions pour sécuriser la population est de ses biens, Bwegera risque de se vider de ses habitants. Pour lui ce système d’enlèvement est devenu une activité commerciale pour ces hommes armés.

Un habitant de Bwegera contacté à ce sujet dit ne pas comprendre comment les hommes armés peuvent opérer sans inquiétude dans une zone contrôlée par les services de sécurité. Pour lui, les services de sécurité devaient multiplier les stratégies afin de garantir la sécurité à la population. Un notable du milieu qui a préféré garder l’anonymat pense les services de sécurité devaient mener des enquêtes pour savoir si à Bwegera il n’y a pas des facilitateurs ou collaborateurs des hommes armés. Pour lui, ces hommes armés doivent avoir des personnes qui leurs donnent des informations concernant Bwegera et c’est pourquoi selon ce notable, ces hommes armés opèrent sans inquiétude. Les cas de kidnapping sont devenus une monnaie courante à Bwegera. Vers le mois de juin dernier deux hommes un habitant de Bwegera et un visiteur tous avaient été enlevés ils ont été relâchés quelques jours après après avoir payé une rançon d’une somme importante d’argent. Avant cela une autre fille avait été kidnappée dans le même village sans citer de cas de tueries ciblées des habitants de cette zone.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here