Corridor Central : Les experts de la RDC,du Rwanda et le Secrétaire Exécutif du corridor central contresignent le rapport du projet de transport de développement intégré sur le lac kivu

0
69

Deux jours ont suffi pour les experts de la RDC et du Rwanda d’examiner le rapport de la précédente réunion et réviser les activités proposées pour le projet de transport de développement intégré sur le lac Kivu.

Après adoption et recommandations le rapport des experts a été contresigné entre le Secrétaire Exécutif du corridor central, Me Flory Okandju, le chef de la délégation d’experts congolais Henri Nzila et le chef de la délégation d’experts Rwandais et president de ces assises Alfred Byiringiro.

Ce projet va aider à améliorer les infrastructures routières, portuaires et lacustres le long du lac Kivu.

Le chef de la délégation des experts congolais, Henri Nzila, directeur de la régie de voie fluviale au Nord et Sud Kivu a fait savoir que ce projet est très capital pour la RDC.

Il va désenclaver certains coins de ces deux provinces, et augmenter le trafic sur le lac Kivu avec le transport commercial et réduire les accidents car les balises seront installées pour prévenir les accidents.

Le coordonnateur de la cellule d’Appui et de Suivi des Programmes Régionaux et des activités des Corridors des Transports, Roger Biasu qui a coprésidé la réunion a indiqué que la RDC attache une responsabilité à ce projet.

Et d’ajouter que ledit projet va booster l’économie de deux pays, selon lui le commerce par le biais du transport lacustre sur le lac Kivu impacte sur une population de plus de 80 millions de Congolais et Rwandais.

Entretemps, un  chantier naval est  construction du côté Rwandais, un gros bateau pouvant transporter passagers et marchandises, une initiative qui va impacter dans les échanges commerciaux.

Ces assises de deux jours ont été organisées par le secrétariat exécutif du Corridor central avec l’appui de Tradmark East Africa.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here