Fizi: Journée sans activité à Karamba, la population conteste le retour des éléments du bataillon FUMA

0
68

FIZI, SUD-KIVU:- Les habitants du village Karamba situé dans le groupement de Babwari secteur de Mutambala en territoire de Fizi ont observé ce Mercredi 04 janvier 2023, la journée ville morte pour contester le retour des éléments de FUMA déployés dans ce village et exiger leur évacuation.

Ces militaires sont arrivés  Mardi 03 Janvier 2023 en replacement d’une unité des marins et la force navale s’y trouvant. Selon les sources locales contactées par kivutimes, la population accuse ces militaires de plusieurs violation des droits humains notamment les tortures, assassinats, pillages etc.

Monsieur Masumbuko Kabendje,chef du village Karamba qui livre cette nouvelle précise que toutes les activités ont été paralysées depuis la matinée de ce 04 Janvier 2023,la population dit non au retour de ces éléments qui les a longtemps mis en détresse innocemment.

La population refuse le retour des éléments du bataillon Sefuma qui veulent que les marins et les éléments de la force navale puissent quitter le village déjà depuis leur arrivée ce Mardi 03 Janvier 2023, Ils ont commencé à tracasser les paisibles citoyens en les révissant des téléphones et d’autres biens de valeurs.Nous avons appris que le commandement de marins ont instruit à leurs éléments de ne pas quitter ici,mais nous assistons le déplacement des femmes des militaires qui commencent à prendre la direction vers Kiwanda pour voir l’évolution du dossier. Nous disons non à la présence de ces éléments ici car ils sont indisciplinés et ils commettent des actes inhumains à la population’

Et de poursuivre,il

Je demande à la population d’être calme car nous continuons avec les plaidoyers auprès des autorités militaires afin de trouver une solution urgente à ce sujet.Au gouvernement nous exhortons que les FUMA puissent rester dans leurs milieux respectifs et laisser tranquille notre village,” a-t-il dit.

Rappelons aucours de l’année 2022, un militaire des FUMA avait ouvert le feu sur la population à Kazimia dans la même localité où plusieurs morts et blessés ont été enregistrés,un acte qui a mis en difficulté la relation entre ce bataillon et la population dans cette contré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here