FIZI: Un élément FARDC a tué par balle un civil lors dans une manifestation pour dénoncer la mort d’un étudiant.

0
206

FIZI,SUD-KIVU:- Un élément des forces armées de la RDC a tiré sur un jeune homme la soirée de jeudi 10 mars  2022 causant ainsi sa mort après son transfert à l’hôpital pour des soins. C’était lors d’une répression de la manifestation des étudiants de L’ISTM BARAKA et la population de SEBELE qui ont manifesté après la mort  d’un étudiant de cet institut supérieur des Techniques Médicales, mort dans des circonstances soupçonnées de la sorcellerie .

Tout a commencé quand ces étudiants acheminés à Sebele la dépouille de leur camarade. Plusieurs jeunes de Sebele se sont mobilisés pour se faire la justice populaire, en exécutant le père du défunt.

Toutes les activités économiques et champêtres ont été paralysées suite à cette situation. Après plusieurs troubles les étudiants en colère accompagnés par les jeunes du village ont incendié 6 maisons et plusieurs d’autres biens de valeur ont été détruits.

Après plusieurs dégâts matériels les Fardc sont allées intervenir pour calmer la situation aux environs de 17h45.Selon notre source, en arrivant sur le lieu du drame, elles ont commencé à tirer de balles pour disperser  les habitants en encore. Mais l’un parmi ces éléments Fardc a tiré sur la population civile indique notre source.

Un jeune homme d’une vingtaine d’années du nom de Masudi Bolole   a été atteint par balle à son dos, et acheminé immédiatement au centre de santé de la place puis a BARAKA pour les soins appropriés et la mort s’en est suivie.

Cette situation a causé une panique au sein de la  population de Sebele. Le chef du village Sebele monsieur Bayoma a condamné tous ces actes en invitant les uns aux autres de respecter la dignité humaine, car la sorcellerie n’a pas des preuves.

Lors d’une interview accordée à Kivutimes ,la nouvelle société civile de Sebele par son président MTÙ SWEDI,a tout d’abord condamné cet acte de la population à se rendre justice. Il a aussi déploré le retard des Fardc qui sont intervenus en retard et pourtant on pouvait éviter le pire. Il demande qu’une enquête soit ouverte à ce  militaire qui a tiré à bout portant sur ce jeune garçon.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here