GOMA : Assassinat jeudi de deux personnes au quartier Himbi, la société civile urbaine interpelle la police.

0
114

GOMA : Au lendemain de l’assassinat la nuit de jeudi à ce vendredi 20 Mai de deux personnes dans la ville de Goma dont un cambiste et une femme commerçante, la société civile urbaine hausse le ton. Selon son président Marion Ngavo la ville de Goma ne fait que compter  des morts suite à une insécurité causée par des porteurs illégaux d’armes à feu.

« La nuit du jeudi à ce vendredi 20.05.2022 à 19h00 heure locale, on a tiré sur un jeune garçon cambiste de son état et une femme commerçante au quartier Himbi .On a assisté à l’enterrement il y a quelques jours d’un enfant encore vivant, certains éléments de l’ordre tracassent la population entre 18h et 22h00,le phénomène 40voleurs fait ses victimes dans plusieurs quartiers de la ville. Et nous à la société civile urbaine nous pensons que c’est assez car tous ces cas sont de ce  mois de Mai » a dit Marion Ngavo président de la société civile ville de Goma.

Les autorités provinciales militaires sont appeler à  s’impliquer pour lutter contre la montée de la criminalité au chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

« Nous demandons aux autorités de bien recycler les unités qui sont destinées à la patrouille. De renforcer les commissariats avec d’autres éléments de police bien équipée pour traquer les bandits armés. De former les policiers sur la police de proximité pour bien collaborer avec la population dans la lutte contre la criminalité urbaine » recommande Marion Ngavo

Les forces vives urbaines demandent la vigilance à toute la population pour mettre hors d’état de nuire toutes ces personnes déterminées à insécuriser la ville touristique de Goma.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here