GOMA: Début du contrôle technique des militaires, même ceux sur la ligne de front contre les M23 sont concernés(Gén.Major Ngonga Bolamba)

0
148

C’est au bureau de la 34ème région militaire où le gouverneur de province et commandant des opérations le lieutenant général Ndima Constant a lancé ce mercredi 12juillet 2023, l’opération de contrôle technique des effectifs militaires sur toute l’éttendue du Nord-Kivu. Ces opérations sont assurées par une délégation de l’inspe générale des forces armées de la République Démocratique du Congo (Fardc).A en croire le général major Ngonga Bolamba Basile inspecteur général adjoint des Fardc  en charge de l’administration et logistique ,ses équipes devront atteindre tous les hommes des troupes même sur la ligne de front.

“Tous ces gens qui viennent faire le contrôle téchnique sont des militaires ,cette tenue qu’ils portent c’est pour combattre, ils doivent arriver là ou il y a le dernier militaire au front .Et on a pris toutes les dispositions pour que les lignes de front ne soient pas dégarnies” a dit le général major Ngonga Bolamba Basile

A l’issue de ce contrôle physique des effectifs ,des nouvelles cartes biométriques seront remises à tous les militaires.

“Une fois tous les militaires contrôlés chacun aura sa carte biometrique .Aussi il y a des commandants qui disent à leurs éléments que leur argent est bloqué par  l’inspectorat général ,non nous on ne bloque rien.On fait seulement le rapport des gens qu’on a vu,si on ne vous a pas vu on dit non vu. Et à ce moment là quand on fait rapport au ministère de la defense ,on lui dit nous avons vu tel nombre et l’inspectorat général n’a pas de caisse pour garder l’argent des militaires ,il faut que celle soit connu” a précisé l’inspécteur général adjoint des Fardc en charge de l’administration et logistique .

Faisant d’une pierre deux coups le gouverneur militaire en a profité pour animer une parade au cours de laquelle il a rappelé les militaires à la discipline et au respect des réglements militaire dans l’exercice de leur travail.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here