GOMA: La population du Nord-Kivu appellée à ne pas céder à des manipulations par le gouverneur militaire,le Lt général NDIMA CONSTANT

0
275

GOMA, NORD-KIVU:- La Circulation routière timide, boutiques et magazins fermés  c’est ainsi qu’a commencé la première journée de la ville morte décretée par la Societe civile et les mouvements citoyens pour demander la reprise de Bunagana par les FARDC,  le départ de la MONUSCO et la fin de l’état de siège.

Dans certains coins de la ville comme dans les quartiers Majengo,Mabanga nord,Ndosho et d’autres parties nord de Goma, certains jeunes ont  barricadé différentes artères  mais vite maitrisés par les forces de l’ordre et de securité, se rejouit le gouverneur militaire  le lieutenant général NDIMA CONSTANT qui a fait la ronde dans certains  services étatiques, où il a observé la présence des agents qui  ont bravé la peur pour rejoindre leurs postes de travail.

“Entouré des membres du comité provincial de sécurité nous avons fait la ronde dans les services étatiques et nous avons félicité tous les parastataux qui ont bravé la peur en rejoignant leurs lieux de travail . Les forces de défense et de sécurité se sont mis au travail pour déjouer la manifestation dans certains coins de la ville qui de fois ne nous apporte que des deuils et des destructions des infrastructures. On lance des journées villes mortes, on demande aux enfants de ne pas aller à l’école ,on demande à la population de rester à la maison ça c’est une rébellion. Parce que en cette période de l’état de siège on ne peut pas tolérer cela. Et nous devons savoir qu’une journée de perdu est une perte immense pour la République” a dit le gouverneur militaire le lieutenant général NDIMA CONSTANT .

L’autorité provinciale appelle la population au calme et à éviter de céder à la manipulation.

 “ A toute  la population du Nord-Kivu en général et de la ville de Goma en particulier de vaquer librement à ses occupations et à rouvrir les boutiques et magazins. A ceux là qui ont ouvert leurs activités je les felicite et les autres c’etait par la peur mais je les demande de rouvrir leurs activités” martèle  le gouverneur de province.

Soulignons qu’en début d’après midi les  activités ont commencé sur l’ensemble la ville de Goma.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here