GOMA: La société civile urbaine condamne les appels à la haine tribale et à la xénophobie et projette une prière pour la paix 

0
146

GOMA,NORD-KIVU:- Dans son communiqué No 025/2022 du samedi 18 Juin 2022, la coordination urbaine de la société forces vives de la ville de Goma invite la population du chef lieu du Nord-Kivu et ses environs à observer du lundi 20 au samedi 26 Juin 2022,chaque jour de 12h00 à 12h05, un moment de total arrêt de toutes les activités afin de prier pour la paix au Nord-Kivu.

“Veiller passer le message à la personne qui sera proche de vous à 12h00 et qui n’aura pas encore reçu ce message pour que tous comme un seul homme nous puissions prier pour la paix. A la fin des 5 minutes chacun devra brandir un mouchoir blanc en signe d’espoir pour le retour de la paix et ensuite” peut on lire dans ce communiqué.
Selon ce communiqué cette action vise trois grands objectifs:
-S’unir aux frères et sœurs des territoires de Rutshuru et Nyiragongo qui subissent directement les consequences de ces affrontements causés par les terroristes du M23 et leurs parrains Rwandais.
-Soutenir les vaillants éléments FARDC engagées aux fronts pour défendre la patrie.
La Société civile condamne aussi tous les appels à la haine tribale et à la xénophobie d’où qu’ils viennent. A en croire ce communiqué de la société civile coordination urbaine, des cultes seront organisés pour clôturer cette semaine de prière pour la paix .

Les forces vives de Goma demandent aussi aux autorités de donner l’identité du soldat congolais tombé vendredi sur le champ d’honneur au niveau de la petite barrière. Elles proposent qu’il soit dignement inhumé le 30 Juin 2022 date de l’independence de la RDC. Et des collectes seront organisées dans la transparence pour l’organisation de l’enterrement digne de ce vaillant soldat et ainsi assister sa famille conclu ce communiqué de la société civile et signé aussi par les différents mouvements citoyens

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here