ITURI: La jeunesse dit non à la violence contre la Monusco et recommande au gouvernement de faire son rôle

0
206

ITURI : Les jeunes de l’ituri s’insurgent contre les manifestations violentes anti monusco.

Réunis ce Mercredi 27 juillet 2022 dans la salle de CAP/ MAP pour analyser la situation sécuritaire actuelle à l’Est du pays, les leaders des jeunes et de différentes structures juvéniles  demandent plutôt au gouvernement congolais de prendre ses responsabilités pour la sécurisation du pays. Et rassure qu’aucune manifestation contre la Monusco ne sera organisée.

« Dans le cadre de l’ituri notre province, nous sommes déterminés pour la paix, nous savons qu’aujourd’hui il y a tension pour le départ de la Monusco, nous croyons que la Monusco doit certainement partir mais après avoir clôturer sa mission. Pour nous si on a des revendications, on doit prendre des voies responsables pour pouvoir présenter l’indignation de la jeunesse. La grande responsabilité pour la sécurisation c’est au gouvernement »a dit le président du conseil provincial de la jeunesse.

Gentil KANIKI souligne par ailleurs que la jeunesse envisage aller voir la Monusco pour savoir un peu sur son mandat. C’est pourquoi il appelle les jeunes au calme et à la retenue mais aussi éviter la manipulation.

« Je pense que la jeunesse doit garder le calme, la jeunesse doit user des sens et des responsabilités pour donner la chance à la paix. Les rencontres seront toujours en train d’être organiser avec plusieurs organes et le gouvernement mais aussi les partenaires du gouvernement. D’ailleurs Nous envisageons aussi aller voir la Monusco pour échanger sur son mandat et puis aussi une occasion de faire attendre la voix de la jeunesse au niveau de la présidence de la République »

Le président du conseil provincial de la jeunesse a tout de même affirmé que tout jeune qui sera emporté par quelque chose qui sera en faveur de l’insécurité sera poursuivi par la justice et punit conformément à la loi.

A noter que plusieurs provinces de l’Est de la République Démocratique du Congo manifestent depuis le début de la semaine contre la Monusco et demande le départ immédiat de cette mission qui a un contrat avec le gouvernement congolais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here