ITURI : Une Vingtaine des civils lâchement abattus dans moins de 48h par les groupes armés

0
75

ITURI : Une nouvelle série d’attaque des éléments rebelles des groupes armés a été signalé dans le territoire de Mambasa et celui de Djugu dans moins de 48h.

La dernière attaque remonte dans la soirée de mardi 16 à mercredi 17 août 2022 dans la région de Lolwa en territoire de Mambasa où les rebelles de ADF ont tués des paisibles citoyen.

Selon la nouvelle société civile dans la région, ces ennemis de la paix ont tués au moins 8 personnes civiles par machettes, deux autres blessées par balle, une moto et une maison a été incendiée mais un élément Adf a été tué et un autre capturé.

« Le bilan qui vient d’être constaté après l’incursion des adf, on compte déjà 8 civils tués par machette, au-delà de ça, une moto et une maison ont été incendiées. Notre force armée que nous félicitons a neutralisé un adf et un autre capturé>> a dit maître John VULEVERYO.

La nouvelle société de Mambasa encourage les forces armées de la République Démocratique du Congo qui ont également récupérer 15 otages des mains des rebelles ADF.

« Les adf vers otomabère et autres villages environnants dans lesquels ils avaient déjà signés leurs incursions avaient déjà capturés des personnes qui les servent à transporter les butins. Pendant cette affrontement, l’armée a réussi à libérer 15 personnes dont 3 femmes chose que la nouvelle société civile félicite » a dit ce responsable de la nouvelle société civile.

Maître John VULEVERYO demande aux forces armées de la République Démocratique du Congo de poursuivre ces rebelles adf dans des forêts de Lolwa où ils ont élu domicile.

De l’autre côté, une dizaine des morts ont été enregistrés dont des militaires dans le groupement Badibanga nous sommes en chefferie de Mambisa en territoire de Djugu, une œuvre des miliciens de la coopérative pour le développement du Congo, Codeco en sigle, qui avaient attaqués ce milieu la matinée de ce mardi 16 août 2022. Une solution qui a engendrée une psychose dans la population du milieu.

A noter, que depuis le début du mois d’août, on note à ce jour près de 100 personnes tuées par des groupes de miliciens qui continuent à massacrer la population.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here