ITURI:La société civile note une petite accalmie  dans plusieurs régions de la chefferie de Bahema Nord

0
258

ITURI : La société civile force vive de la chefferie de Bahema Nord se félicite d’une accalmie qui se fait observée depuis quelques jours dans certaines régions de la dite chefferie. C’est notamment sur le tronçon largu jusqu’à Bunia en passant par masumbuko nous sommes dans le territoire de Djugu.

Charité BANZA BAVI son président qui a confirmé cela à kivutimes.com ce lundi 10 octobre 2022 a indiqué que cela fait suite au changement signaler à la tête du régiment militaire basé dans la région et lequel changement a été opéré grâce à l’effort du président de la République, le chef de l’état Félix Antoine Tshisekedi TSHILOMBO.

« Présentement nous nous réjouissons par rapport à la sécurité que nous sommes en train de vivre ces derniers temps, cette accalmie n’est pas du hasard, c’est un des fruits du chef de l’état parce que nous avons eu un changement à la tête du régiment, alors le commandant du 3202 s’est beaucoup investit à ce qui concerne la sécurité, c’est comme ça que vous allez voir le tronçon qui mène de largu à Bunia via masumbuko, saliboko, kparangaza et katoto qui n’était pas vraiment fréquenté mais aujourd’hui les gens circulent sans aucun danger. Les communautés se fréquentent très bien » a indiqué notre source.

C’est ainsi que le numéro 1 de la société civile de la chefferie de Bahema nord appelle les fils et filles de sa juridiction de continuer à cultiver l’amour du prochain pour que la province de l’ituri arrête de baigner dans le sang, mais également qu’il ait une franche collaboration entre les civils et les militaires dans la région.

Notons que cette accalmie dans la région intervient après plusieurs années de conflit qui avait fait couler des sangs innocents dans ce territoire de Djugu qui était comme le territoire des massacres exécutés par les assaillants de la coopérative pour le développement du Congo, Codeco en sigle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here