Kamanyola: plusieurs hectares des champs dévastés par les hypopotames

0
11

KAMYANYOLA, SUD KIVU:- Des hippopotames ont ravagé, du lundi au vendredi dernier, environ quinze hectares de champs de maïs, haricots et manioc dans le groupement de Kamanyola, en collectivité de ngweshe, à environ 45 kilomètres dela ville de Bukavu.

Selon la société civile qui a livré cette information ce mercredi 15 avril a imurenge.com, ces mammifères sortent de la rivière Ruzizi et dévastent fréquemment les cultures.

Les habitants du groupement de Kamanyola demandent aux autorités de prendre les dispositions nécessaires pour pallier à cette situation.

” La population souhaite que des mesures soient prises pour l’élimination de ces animaux afin qu’on vive en paix ” , a affirmé Jeanne Mwendapeke, une victime dont le champ a été saccagé.

Selon l’inspecteur de l’environnement a Kamanyola Mr Bienfait Kalinga ” les investigations sur l’ampleur de dégâts causés par des hyppopotames au groupement de Kamanyola, devont être menées avant de prendre une décision définitive.On ne tire pas directement sur les animaux tels que les hippopotames, ce sont les animaux protégés. Et pour ce cas, le service de l’agriculture va évaluer d’abord l’étendue de champs et les cultures dévastées en quantité et en espèces. Et après, nous faisons rapport à l’autorité compétente qui va requisitionner le service de l’environnement qui a dans ses attributions le refoulement de tels animaux “, a-t-il expliqué.

C’est pour la troisième fois depuis 2019 que les paysans du groupement Kamanyola plaident pour le refoulement de ces animaux, mais leurs plaintes n’ont pas encore trouvé d’échos favorables.

Rappelons que plus de Quinze hectares sont dévastés dans une période de 9 mois depuis juillet 2019 à nos jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here