Kamombo: Mort de deux éléments FARDC  dans les affrontements

0
10

KAMOMBO, SUD-KIVU:- Dans un communiqué publié ce dimanche 21 Juin 2020, le porte parole des FARDC opération sokola II sud Sud-Kivu, annonce la mort de deux éléments de Forces armées de la République démocratique du Congo. Ces FARDC sont tuées  dans les affrontements  entre l’armée loyaliste et les groupe armé Gumino avec les éléments de Makanika et Andoide, ce samedi 20 Juin 2020, très tôt le matin renseigne le capitaine Dieudonné Kasereka.  Dans son communiqué capitaine Dieudonné Kasereka dit que :

« La coalition de groupes armés, Ngumino, Makanika, et ANDROÏDE, a attaqué la position FARDC à KAMOMBO dans le groupement de Balala  Nord, secteur de Tanganyika, territoire de FIZI. L’attaque a eu lieu le samedi 20.juin.2020 tôt le matin. 

Les militaires ont fait un repli stratégique pour limiter les dégâts collatéraux cette localité étant habitée par plusieurs civils. Deux militaires ont perdu la vie dans cette attaque de miliciens.

Le commandement secteur opérationnel sukola2 sud Sud kivu, condamne les actes de violences faites par ces groupes armés locaux sous commandement du colonel déserteur MAKANIKA RUKUNDA. Ces derniers ne veulent toujours pas adhérer aux processus de paix, tel que prôné par le président de la République Chef de l’Etat et commandant suprême »,conclu capitaine Dieudonné Kasereka. L’armée a appelé plusieurs fois toutes les personnes qui détiennent les armes illégalement de les déposer et se rendre aux FARDC  pour emprunter la voie manant à la paix.  Les forces armées de la RDC ont condamné  les actes de ces groupes armés.

Pour rappel, les hauts plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga sont devenus un champ de bataille, depuis Avril  2017, dans ces atrocités qui opposent les groupes armés entre eux même, ou entre ces groupes armés et l’armée loyaliste, on compte déjà plus de 300 personnes qui ont perdu la vie, plus de 120.000 vaches razziées par les groupes armés et plus 200 villages incendiés. Des milliers de personnes sont devenues  de déplacés internes, d’autres jusque là passent la nuit sous la belle étoile.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here