Kinshasa : Vital Kamerhe condamné pour 20 ans de travaux  forcés

0
10

KINSHASA, RDC:-  Vital Kamerhe directeur de cabinet du président de la république de la RDC, et le libanais Samih Jammal  condamnés à 20 ans de travaux forcés ce samedi 20 Juin 2020, par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, c’est dans le procès de 100 jours.

Ces prévenus sont poursuivi pour détournement de 48 millions, montants détourné selon le tribunale, lors de liquidation de frais d’achat des maisons préfabriquées, l’une des activités du projet de premiers 100 jours de chef d’Etat, Félix Antoine Tshisekedi. Pour Vital Kamerhe, la totalité des années est de 32 ans, il va écoper  également 10 ans d’inéligibilité.

Le procureur avait demandé la peine de 20 ans des travaux forcés pour Vital Kamerhe et Samih Jammal, dans la session de ce procès du 11 Juin 2020. Le procureur avait, en outre, demandé  la privation du droit à la condamnation ou à la libération conditionnelle et à la réhabilitation à la charge de Kamerhe et Jammal.

A noter ce procès de 100 jours du chef de l’Etat a commencé le 11 Mai et elle se clôture aujourd’hui 20 Juin 2020, avec la condamnation de deux prévenus, dont Vital Kamerhé Rwakanyigi et Samil Jammal, le prévenu Jannot Muhima qaund à lui, il entre en prison aussi ce samedi pour aussi 20 Juin 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here