Kinshsa :Vital Kamerhe  arrêté provisoirement et conduit à la prison centrale de Makala

0
8

KINSHASA, RDC:- Le Directeur de cabinet du chef de l’Etat  et président national du parti politique UNC, Vital Kamerhe vient de passer sa première nuit dans la prison centrale de Makala après avoir été auditionné par le parquet  général près la cour d’appel de Kinshasa sur son rôle dans l’exécution du programme  de 100 premiers jours du chef de l’Etat.

L’audition de Vital Kamerhe a commencé de 13h00 jusqu’à  17h40, sans autorisation de quitter le parquet, vers 19h00 il a été conduit directement à la prison centrale de Makala sous l’ordre du parquet  général près  la cour d’appel de Kinshasa.

Les militants de l’UNC qui avaient accompagné leur leader se sont indignés  suite à l’arrestation de leur chef.  L’arrestation de kamarhe est provisoire mais le parque cherche avoir des renseignements suffisants sur l’utilisation des fonds alloués à l’exécution du programme des premiers 100 jours d’urgence du Président Antoine Tshisekedi.

Des sources proches du parquet général prés la cour d’appel  de Kinshasa précisent que si une fois monsieur Kamerhe sera coupable définitivement dans ce dossier il risque d’être  condamné  à 20 ans de prison.

Pendant ce temps les députés nationaux élus avec le cachet de l’UNC viennent de sortir un communiqué d’indignation suite à l’arrestation de monsieur Kamerhe, ces élus nationaux  qualifient l’arrestation de Kamerhe d’une arrestation arbitraire.

Ces élus du peuple exigent une libération sans délais et sans condition de Vital Kamerhe  ,ils réitèrent leur soutient à leur président national en la personne de Vital Kamerhe.

A Bukavu dans la province du Sud-Kivu les militants de l’UNC se sont mis en route et bruler des pneus devant le bureau de leur parti juste après l’arrestation de Vital Kamerhe, ils l’on fait pour manifester leur mécontentement par rapport à cette arrestation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here