Luvungi : Des cas de kidnapping à répétition inquiètent la nouvelle dynamique de la société civile

0
9

LUVUNGI, SUD-KIVU:-  Les cas d’enlèvement à répétition des paisibles citoyens dans la localité de Kamonyi/ Katogota en groupement d’Itara, chefferie des Bafuliru inquiète la nouvelle dynamique de la société civile de Kamanyola. En ces jours, plusieurs cas de kidnapping sont signalés dans des routes de desserte agricole qui mènent vers le village de Katogota, où depuis le début du mois de juin 2020, cinq cas ont été enregistrés dans ce lieu et les victimes ne peuvent être relâchées qu’après avoir donné une rançon.

Parmi les victimes on cite,  les habitants de Kamanyola qui se rendent régulièrement dans la chefferie des Bafuliru pour des activités agricoles. D’autre part, vendredi 26 Juin 2020 on a enlevé deux femmes loin de Katogota, et ont été relâchées le lundi 29 Juin 2020 après avoir libéré une somme de 500$.

Pour cette structure citoyenne, les autorités politico administratives du groupement d’Itara pouvaient conjuguer d’efforts pour le rétablissement de la paix et la sécurité.

Selon Asifiwe Balagizi président de la NDSCI/Kamanyola entretenu avec MPC, ces actes de banditisme sont perpétrés par les jeunes de cette contrée parfois en collaboration avec des bandes armées locales et étrangères opérationnelles dans la grande partie de la chefferie des Bafuliru.

Ceci, après le dernier cas d’enlèvement de deux jeunes de Kamanyola, portaient disparu depuis le jeudi à Kahamba,village situé à 3 km au nord de Katogota et aujourd’hui  on exige de l’argent pour qu’ils soient libérés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here