Minembwe: situation humanitaire déplorable de déplacés, le ministre des affaires humanitaires rassure

1
8

MINEMBWE, SUD KIVU:- Plus de 45 mille déplacés qui ont fui leurs villages à cause des affrontements entre les groupes armés et FARDC à Minembwe dans le territoire Fizi vivent le calvaire ces derniers jours. Le bourgmestre de la commune de Minembwe qui nous livre cette information indique que le milieu est enclavé, pas de route en cette période pluvieuse et la population ne va plus au champ à cause de l’insécurité.

Monsieur Mukiza Nzabinesha Gad bourgmestre de cette commune le dit dans une interview téléphonique nous accordée ce samedi 02 Mai 2020.

Selon notre source, parmi ces déplacés il y a ceux-là qui sont venu du secteur de Fizi et ceux du secteur d’Itombwe dans le territoire Mwenga. Monsieur Mukiza Nzabinesha Gad indique que les humanitaires et d’autres personnes de bonne volonté n’ont plus intervenu depuis Novembre 2019 à cause du manque d’accès à Minembwe, Bijombo, et Mikenge.

Le bourgmestre plaide pour une assistance de ces déplacés.

Contacté à ce sujet, le ministre provincial de la santé ayant les affaires humanitaires dans ses attributions reconnait cette situation. Monsieur Cosmos KUSIMWA BISHISHA indique que le gouvernement provincial avait honoré son premier plan d’intervention qui consistait à remettre des vivres et non vivres aux déplacés. Le ministre précise que  la deuxième phase d’intervention a connu le problème.

Monsieur Cosmos KUSIMWA BISHISHA appelle la population de Minembwe au calme car le gouvernement provincial est au courant de la situation humanitaire déplorable qu’elle traverse.

Pour rappel, c’est depuis l’année passée que des affrontements entre les groupes armés et FARDC sont signalés dans le territoire de FIZI, Uvira, et Mwenga.

1 COMMENT

  1. Leta ya Congo, ifite ivangura chane. Sinumva impamvu idatabara abaturage baba Nyamulenge. Nta assistance humanitaire nta na assurance securitaire ibakorera. Umwanzi wu Munyamulenge ni leta yabo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here