Minembwe: Une audience foraine sera tenue pour juger le militaire FARDC qui a tué l’élève du complexe scolaire ISOKO” FARDC”

0
294

MINEMBWE,SUD-KIVU:-  Un militaire de la 12ème brigade de réaction rapide de deuxième classe  a tué par machette un jeune garçon, élève de la 8 ème année au complexe scolaire Isoko  de Minembwe. La victime est du village Mutanoga, il est tué non loin de l’état major des FARDC à Minembwe ce 09 Octobre 2022. Selon les informations données par la société civile noyau de Minembwe, dans son communiqué de ce lundi , toutes les activités scolaires étaient suspendues à Minembwe, ce Lundi 10 Octobre 2022 pour compatir avec la famille de la victime,et montrer leur indignation par rapport à cet acte, confirme, Saint Cadet Ruvuzangoma président de cette structure citoyenne.

Le porte parole des FARDC dans les opérations SOkola2 sud du SUD-KIVU, confirme dans une courte communication sans détails que ce jeune a été tue par un militaire en étant d’ivresse. Selon le lieutenant Marc Elongo cet élève a été tué d’une manière la plus féroce.Il ajoute que les FARDC considèrent que cet acte est personnel. Elle condamne cet acte et ajoute que ce militaire a commis ce forfait au moment où il n’était pas au service.

Le lieutenant Marc ELongo ajoute, FARDC condamnent cet acte qu’elles considèrent comme personnelles et isolé vu que ce soldat n’était pas de service au moment de cet acte. Les FARDC promettent que ce soldat répondra à la rigueur de la loi et une audience foraine sera organisée à Minembwe même.
Que cet acte atroce ne porte pas de connotation communautaire mais c’est juste un acte condamnable qui touche à la sacralité de la vie humaine prôné par la constitution de notre pays, renchérit le lieutenant Marc Elongo. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here