Minembwe: Une personne tuée par les éléments FARDC, la société civile demande le remplacement de la 12 brigade de réaction rapide

0
113

MINEMBWE, SUD-KIVU:- Monsieur Muzima, pasteur de son état, a été tué la journée de Lundi 07 Novembre 2022, aux environs de 14h00 au centre Madegu de Minembwe par les éléments FARDC. Selon la société civile, noyau de Minembwe, la victime venait de l’école biblique de Runundu où il suivait les enseignements bibliques, arrivé à Madegu, comme il pleuvait, il a été obligé d’entrer dans une maison de transfert d’argent.

Les éléments FARDC qui étaient à côté l’ont suivi dans cette maison et ont demandé aux personnes qui y étaient de donner ce qu’ils avaient en main. Après avoir récupéré les biens des personnes qui se trouvaient dans la maison, ces militaires ont tiré sur le pasteur Muzima ainsi causant sa mort, mentionné par des sources contactées par sur terrain.

Le président de la société civile de Minembwe demande le remplacement de ces éléments qui ne passent plus un mois sans faire enregistrer les morts des civils, s’indigne monsieur Ruvuzangoma Saint-Cadet Rubibi. Selon lui,la population est fatiguée de ces actes ignobles. La même source ajoute que les autorités militaires de Minembwe ont confirmé selon lui, que les militaires auteurs de cet acte ont été arrêtés.

Signalons, le mois dernier, un élève de 14 ans a été tué à Minembwe et son corps décapité par un élément FARDC de la même 12 ième brigade de réaction rapide de Minembwe. Dans une communication faite par le porte parole des FARDC dans le secteur opérationnel Sokola 2, sud du SUD-KIVU, il avait déclaré qu’une chambre foraine sera ténue à Minembwe pour juger l’auteur. Une chose qui n’est pas faite jusqu’à présent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here