Misisi: Deux présumés voleurs lynchés et leurs corps brulés

0
25

MISISI, SUD-KIVU:- Deux personnes présumées voleurs brulées vives dans la nuit de ce vendredi à ce samedi 11 Avril 2020 à Misisi  en Territoire de Fizi.

Ils étaient au nombre de sept personnes, accuseés d’avoir opéré dans au moins  7 maisons dans la même nuit de ce vendredi au samedi 11 Avril 2020 toujours  à Misisi.

Selon les informations recueillies auprès de la société civile de Misisi, 5 personnes parmi ces présumés voleurs ont échappé la population.

Les deux capturées par la population en colère, ont été d’abord coupées en morceaux puis brulées renseigne la société civile de Misisi.

Selon un membre du conseil de sécurité de Misisi qui n’a pas voulu que son nom soit cité, les agents de sécurité ont tenté de stabiliser les habitants mais suite à une colère de la population les agents de la sécurité ont été débordés et voilà comment ces présumés voleurs ont été brulés par ces habitants.

Pendant ce temps un orpailleur d’or est décédé suite à un éboulement de terre dans un carré minier à Lubishaka dans territoire de Fizi très tôt le matin de ce vendredi 10 Avril 2020.

Selon  la société civile de la place, c’est aux environs de 05h00 du matin que ce creuseur est retrouvé mort dans le trou par ces coéquipiers.

Me Mutu  Kitandala Santos président de la société civile force vive dans le territoire de Fizi, renseigne que la victime est connu sous le nom de Moise Fidèle, et son corps  a été  enterré l’après midi de ce vendredi  10 Avril 2020.

L’autre part, plusieurs  familles de sous-village de Kibanga dans la localité de Bakwalumona dans la presqu’ile d’Ubwari territoire de Fizi se sont déplacés de Kibanga vers des villages lointains pour craindre des incursions des inciviques ce vendredi 10 Avril 2020.

La société civile de Kazimiya indique que cette population s’est déplacée dans des villages de Kazimia et Karama, deux grands villages se trouvant loin de la localité Bakwalumona en presqu’ile d’Ubwari.

Ces habitants ont fuit des menaces et tracasseries  qu’ils subissent depuis le début de la semaine du 31 Mars au 11 Avril 2020, ici 5 hommes en armes ont fait l’incursion dans leurs villages, un paisible citoyen a été tué et des bétails pillés. Nos sources depuis Ubwari renseignent que même un agent de l’ANR a été arrêté par ces hommes en armes, cet agent de sécurité a été relâché après avoir payé une caution de 300.000FC, ces malfrats ont contrôlé  ces villages pendant  3 jours sans aucune intervention des FARDC.

Ces villages ont été libérés après la collecte de fond par la population, ici une somme de 700.000Fc a été remise à ces hommes en armes non autrement identifiés.

Contactez à ce sujet le porte parole des FARDC, secteur opérationnel sokola II sud Sud-Kivu, dit de ne pas avoir des précisions sur cette question, toute fois Capitaine Dieudonné Kasereka promet de suivre l’évolution de cette situation pour donner d’autres précisions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here