Mwenga: La population en débandade après les affrontements entre les FARDC et les Mai Mai à Tùbùngù

0
220

KIPUPU, MWENGA:- Les affrontements opposant les forces armés de la République démocratique du Congo FARDC au mai mai zelamboma sont signalés depuis la soirée de ce lundi 02 janvier 2023 dans le village tùmùngu groupement bashimunyaka 1 secteur de d’itombwe dans les hauts plateaux de Mwenga au sud-kivu.

Selon nos sources, l’armée a choisi l’usage de force pour tenter de libérer une trentaine de vaches qui ont été razziées par ces hors la loi dans le champ de déplacés de Mikenge depuis samedi 31 décembre 2022. Les FARDC ont opté cette voie de l’usage de force après l’échec aux plusieurs tentatives de négociation de la part des leaders locaux et celles des autorités locales pour solliciter la restitution des vaches.

Des sources  depuis kipupu chef-lieu du secteur d’itombwe indiquent que même le commandant du 221 bataillon de réaction rapide basée à Mikenge fait un déplacement à Tùmùngù pour négocier Monsieur Zelamboma de restituer ces vaches par la voie pacifique pour éviter les dégâts dans cette localité mais en vain.

Même chose que le chef de secteur Monsieur kininga kitabo qui pendant la mi journée est allé à son tour négocier mais celui-ci a été humilié par ce seigneur de guerre. Arrivé dans la soirée, l’armée à alors décidé d’attaquer la bastion de cette milice au jus qu’au moment de la rédaction les violents affrontements été signalés dans la localité.

La population est en débandade dans les villages de kiseke,tumùngù,kipupu et des ses environs où la majorité trouve refuge dans la brousse. Le bilan de ces affrontements n’est  pas encore connu.
On signale déjà quelques arrestations notamment celle du chef de poste d’encadrement administratif d’itombwe celui-ci a été ammené à Mikenge par les forces loyalistes.

Notons que de l’autre côté, les présumés twigwaneheo ont enlevé une femme depuis le 31 décembre 2022 à Mikenge d’où ces derniers menaces de mettre fin à sa vie au cas où les vaches ne seront pas restituées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here