MWENGA: Le Mwami Kalenga Riziki plaide auprès du chef de l’Etat Felix Antoine Tshiseke de réhabiliter la route N*2 qui est dans un état de dégradation avancée

0
230

MWENGA: Le Mwami de la chefferie de Basile, Kalenga Riziki Lwango vient d’écrire au président de la RD Congo, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo  pour l’alerter sur la dégradation avancée de la route Nationale numéro 2 Bukavu-Mwenga- Kamituga à Kitutu… en province du Sud-Kivu.

Dans cette correspondance signée le 10 janvier 2023, le Mwami Kalenga salut les avancées réalisée par le chef de l’Etat malgré que la RDC continue à traverser jusqu’à ce jour des moments sombres de son histoire.

« Le peuple congolais a impérativement besoin de voir l’intégrité de ses frontières sécurisées, respirer afin de vivre dans la paix et tirer les dividendes de richesses de son sol et de son sous-sol» dit sa majesté Mwami Kalenga

Malgré ces avancées, il pense que beaucoup reste à faire notamment la réhabilitation de la route Bukavu-Mwenga- Kamituga jusqu’à Kitutu.

« Les populations de Basile en particulier et du territoire de Mwenga en général font retenir encore une fois avec beaucoup plus d’insistance, la sonnette d’alarme par rapport à la dégradation très avancée de la route nationale N¨2.Une route qui, en réalité, constitue le vecteur principal de l’économie de 1.099.452 âmes que regorge ce territoire(voir les statistiques des populations de 2021 dans les archives du territoire de Mwenga) »souligne notre source

Kalenga Riziki souligne que les pluies diluviennes qui se sont abattu au mois de décembre dernier ont, du mal en pis, empiré la situation sur cette route bien que Le gouvernement provincial du Sud-Kivu en partenariat avec la société minière chinoise œuvrant dans ce territoire avaient réhabilité.

« Tout au long de cette route, l’on remarque des bourbiers par ci, des éboulements et glissements de terres par là. Plusieurs nids des poules, des têtes d’érosions et affaissements du sol sont visibles et inquiètent tout naturellement les usagers de cette route » dit Kalenga Riziki

Il indique que cette situation a plusieurs conséquences sur tous les plans dans la vie quotidienne de la population notamment les difficultés énormes d’évacuation des produits agricoles, l’augmentation excessive des prix des produits manufacturés et de première nécessité, l’envol vertigineux du prix de transport Bukavu-Mwenga-Kamituga-Kitutu etc.

Le Mwami de la Chefferie de Basile, indique que si rien ne fait dans l’urgence, le territoire de Mwenga va se couper de Bukavu. Il pense qu’avec cette situation, le programme de 145 territoires qui ne prend pas en compte cette route, risque aussi d’échouer à cause de la dégradation de la route.

Il plaide pour la réhabilitation de cette route qui reste d’intérêt capital.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here