Mwenga: Libération d’une femme Kidnappée par les présumés Twigwaneho

0
94

MWENGA, SUD-KIVU:- Une femme qui était enlevée par les présumés éléments du groupe d’auto-défense Twigwaneho après le vole d’une trentaine de vaches dans le champ de déplacés de Mikenge, en date du 31 décembre 2022, vient de trouver sa libération ce Mercredi 04 janvier 2023.
Selon les sources locales contactées par kivutimes, cette libération et les fruits de la négociation des leaders communautaires vivant à Mikenge et cela après la restitution de 5 vaches aux propriétaires par les FARDC parmi les 37 razziées par les Mai Mai.
Le président de la jeunesse dans le secteur d’Itombwe hauts plateaux de Mwenga Monsieur Lewis Mfariji qui livre cette information précise que cette femme est arrivée ce Mercredi aux environs de 14h00 et remise aux FARDC par ces leaders communautaires.
Apres le retour des cinq vaches,les leaders communautaires ont aussi été obligés d’aller négociation avec twigwaneheo pour la libération de cette femme au non de la paix dans cette zone. Alors ce Mercredi 4 Janvier aux environs de 14h00 qu’elle est arrivée ici.c’est un signe qui nourrit un espoir de la paix à toute la population du secteur d’Itombwe. Nous comme la jeunesse nous avons félicité cette sagesse des leaders de toute les communautés pour trouver la solution par rapport à ce problème qui les divisait déja, a-t-il dit.
Celui-ci fustige le comportement des éléments des FARDC soupçonnés auteurs de pillages des biens de la population lors l’opération de recherche de ces vaches dans les villages de Kiseke et Tùmùngu bastion de la milice Zelamboma en date du 2 janvier 2023.
Depuis plus de trois ans, le camp de déplacés de Mikenge fait la cible des plusieurs attaques de Mai Mai où plusieurs vaches sont razziées et des morts enregistrés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here