RDC: 131 civils tués en représailles par le M23 à Kishishe et Bambo (ONU)

0
136

NORD-KIVU, RDC:- Au moins 131 civils ont été tués par le M23 à Kishishe et Bambo en représailles à des affrontements avec des groupes armés, selon une enquête préliminaire du Bureau conjoint de Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH). Il s’agit d ‘enquête préliminaire du BCNUDH et de la MONUSCO publiée le 07 Décembre 2022 qui a permis de confirmer que les rebelles du M23 ont tué au moins 131 civils (102 hommes, 17 femmes et 12 enfants) au cours des actes de représailles contre les populations civiles perpétrés les 29 et 30 novembre, à Kishishe et Bambo, deux villages du territoire de Rutshuru
au Nord Kivu

Les victimes ont été exécutées arbitrairement par balles ou à l’aide d’armes blanches. Huit personnes ont été tuées par ailleurs d’autres ont  été blessées par balles et 60 autres enlevées. Au moins 22 femmes et cinq filles ont été violées,  précise le rapport de la BCNUDH

Elle ajoute que ces violences ont été commises dans le cadre d’une campagne de meurtres, de viols, d’enlèvements et de pillages contre ces deux villages du territoire de Rutshuru en représailles à des affrontements entre le M23 et les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR – FOCA) et des groupes armés Mayi-Mayi Mazembe et Nyatura Coalition des Mouvements pour le Changement.

L’équipe d’enquête préliminaire de la BCNUDH affirme avoir interrogé 52 victimes et témoins directes, et diverses autres sources qui ont rapportésp qu’à partir du 29 Novembre au soir et tout au long de la journée du 30 Novembre, des membres du M23 ont attaqué les villages de Kishishe et de Bambo, dans la province du Nord-Kivu, brisant les portes, tirant sur les civils, pillant des biens et brûlant des maisons

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here