RDC: Le gouvernement Britannique va continuer à soutenir le Dr Mukwege dans la lutte contre les violences sexuelles

0
150

SUD-KIVU,RDC :Le prix Nobel de la paix 2018, Dr Denis Mukwege a réussi à l’hôpital général de référence de Panzi un membre de la famille royale britannique, la Comtesse de Wessex, Sophie Rhys-Jones.

Son altesse, Madame Sophie Comtesse de Wessex, est membre de la famille royale britannique, épouse du prince Edward de Wessex, quatrième et dernier enfant de la reine Élisabeth.

Lors de cette visite, la délégation a confirmé que le gouvernement Britannique va continuer à apporter son soutien à l’hôpital général de référence de Panzi, la fondation Panzi et de la RDC en général pour que la voix des victimes des violences sexuelles soit attendue. Il compte aussi continuer à travailler avec la RDC pour la restauration de la paix au pays.

S’exprimant au nom de la délégation, le ministre d’Etat et représentant spécial de la première ministre britannique pour la prévention des violences sexuelles dans les conflits, Mr Lord Ahmad a condamné les violences commises en RDC.

Mr Lord Ahmad a dit que son pays s’investit dans la justice pour punir les auteurs de ces atrocités en RDC.

« Il y a deux jours que nous avions rencontré des gens très intéressants qui sont en train de travailler dans la lutte contre l’impunité dans le cadre de la justice et nous pensons que ce travail mérite un soutien et ça doit se faire. ça signifie investir dans le peuple, investir dans les lignes de sécurité judiciaire et investir dans tous ceux que les gens sont en train de faire pour retrouver leur quiétude et la paix. Et c’est là que UK a un rôle important qu’il pourra jouer »a dit Mr Lord Ahmad

De son côté, le prix Nobel de la paix 2018 Dr Denis Mukwege pense que cette visite est un signe fort en vers les victimes de violences et interpellé les bourreaux que ces actes ne resterons pas impunis. Il a plaidé pour que le gouvernement Britannique soutienne sa lutte contre les violences sexuelles dans le monde.

« Nous comptons sur votre gouvernement, pour que votre gouvernement puisse porter ce message aux gouvernements, de faire  comprendre la souffrance des femmes. Ce ne pas seulement au Congo mais à travers le monde. Puisque la question des violences sexuelles, c’est une question qui est globale malheureusement  et touche tout le monde »a dit Mukwege

La délégation a visité les survivantes de violences sexuelles et les projets de la fondation panzi. Le représentant légal de la 8ème CEPAC, le Dr professeur Mateso Mouke Jean Moise a pris part à cette visite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here