RUTSHURU: Entrée des militaires Ougandais de L’EAC ce vendredi à Bunagana sans le retrait du M23.

0
291

RUTSHURU,NORD-KIVU : Armes à la main ,matériels de guerre en appui ,les militaires  ougandais membres de la force de la communauté des Etats de l’Afrique de l’Est Eac ont finalement traversé ce vendredi 31Mars 2023  la  frontière Congolo-Ougandaise pour occuper Bunagana ,rutshuru centre ,kiwanja et mabanga en territoire de Rutshuru . Une entrée après celle de jeudi 30Mars 2023 ratée en presence du commandant de cette force sous regionale le général major Jeff Nyagah.

“ Aujourd’hui vendredi les commandants de ces troupes ougandaises ont d’abord traversé pour identifier le lieu où ces elements seront cantonnés. Et après les troupes ont suivi .  Ces militaires estimés à 1000 pour le premier contingent ont été deployés à plus au moins 6km de la frontière congolo-Ougandaise de Bunagana. Au fait ces militaires ougandais devraient entrer jeudi à Buanagana mais comme il faisait nuit cela n’a pas pu avoir lieu car ils ne pouvaient pas entrer comme des petits voleurs dans un pays étranger. C’est pour cela on a attendu ce matin pour le faire au vu et au su de toute la population de Bunagana” a dit le général major Jeff Nyagah

Selon ce haut responsable de la force de l’Easten Africa Comminuty l’objectif est de voir la route Bunagana, kibumba et Goma être opérationnelle et ainsi alléger la souffrance de la population du chef lieu de la province du Nord-Kivu

L’entrée ou mieux l’arrivée des forces Ougandaises de l’Eac dans cette partie du territoire de Rutshuru est saluée par la population de Bunagana

“Nous sommes très content avec l’arrivée de ces forces Ougandaises qui viennent appuyer notre pays  et nous voulons que cela contribue au retour de la paix et la normalisation surtout de la situation, que l’on quitte Bunagana et aller facilement à Goma. Mais nous prions beaucoup pour nos elements des Forces Armées de la République Démocratique du Congo Fardc  pour que Dieu puisse leur donner la force et que dans un futur proche qu’ils deviennent maîtres de toutes ces entités car on est mieux qu’avec les siens” a martélé habitant de Bunagana qui a preféré garder son anonymat

Le constat amer est que dans toutes les entités où se deploie  la force de l’Eac on remarque également la présence des combattants du M23 qu’il soit à Kilolirwe, Karuba et  Mushaki en territoire de Masisi ou à Kibumba ,Rugari et Rumangabo en territoire de Rutshuru où ils sont censés se retirer mais préfèrant jouer à la diversion selon l’armée régulière  dans son communiqué publié en debut de cette semaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here