RUTSHURU : La communauté Hutu dénonce les massacres de Kishishe perpétré par les M23

0
201

RUTSHURU, NORD-KIVU :- Dans son  communiqué datant du Samedi 3 Décembre 2022, cette association dit également partager la douleur avec d’autres groupes culturels, dont Bushenge Hunde et Kyghanda Yira qui ont aussi perdu les leurs dans les mêmes circonstances.

La communauté Hutu  dit attendre des organisations régionales et sous-régionales dont la communauté des états de l’Afrique  de l’Est(Eac), la conférence internationale sur la région des grands-lacs CIRGL ainsi que de la Communauté Internationale, des sanctions sévères contre les auteurs de ces crimes dans la localité de kishishe.

Rappelons qu’une centaine de personnes ont été tuées par des combattants M23 appuyés  par le Rwanda dans le village Kishishe en groupement  Bambu, dans le territoire de Rutshuru, entre le  27 et  30 Novembre 2022. Des tueries considérées comme un génocide par certains responsables politiques tels que Julien Paluku ministre de l’industrie  et Placide Nzilamba membre de la société civile Nord-Kivu. Le ministre Julien PALUKU dans son tweet d’il y a trois  jours revient sur les massacres commis par le congrès national pour la Défense du peuple CNDP avec 150 civils tués à Kiwanja en territoire de Rutshuru dans la nuit du 4 au 5 Novembre 2008 .

C’est maintenant Kishishe avec plus de 100 civils tués en novembre 2022, et c’est après d’autres massacres à Rugari,Kisharo, Ntamugenga dans le même territoire de Rutshuru. D’autres tueries ont été enregistrés à Beni où 10.000 personnes tuées dans une perspective d’épuration ethnique » peut on lire dans ce tweet du patron du ministère de l’industrie.

De son coté Placide Nzilamba plaide pour des sanctions exemplaires contre les auteurs de ce massacre qu’il qualifie à ciel ouvert.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here