RUTSHURU: Plus de 900personnes massacrées depuis juin 2023 par les combattants du M23(collectif des victimes de la guerre d’agression

0
119

RUTSHURI,NORD-KIVU : Dans une déclaration à la presse ce lundi 17 juillet 2023, le Collectif des victimes de la guerre d’agression Rwandaise dénonce et s’insurge contre le énième massacre des civils le week-end dernier dans le groupement Bukombo en territoire de Rutshuru.  Un massacre attribué à la coalition M23-armée Rwandaise après avoir subi des echecs dans les affrontements contre les jeunes Patriotes Wazalendos.

«Au total 12personnes civiles ont été froidement et lachement exécutées dans la colline de Rubona dans le groupement de Bukombo à Bukombo centre par les combattants de la coalition M23- armée Rwandaise.  Ce énième massacre intervient très malheureusement après celui de Bungushu dans un espace de deux semaines dans le groupement de Tongo ayant fait plus de 15morts dont 7femmes violentées avant de les Jeter dans une fosse commune et dans des toilettes, mais aussi des enfants en date du 4 au 5juillet 2023 à 1h00 en toujours en territoire de Rutshuru. Jusqu’à present le nombre des personnes déjà massacrées par la coalition  M23- armée Rwandaise dans le territoire depuis le 21juin 2023 y compris le massacre de Ruvumu, Ruseke, Rutsiro, Rugari,Kisharu, Kishishe,Bambo, Bungushu, Kanyangiri,kasali et Bukombo est de plus de 976 civils tuées » a declaré Heritier Gashegu coordonateur du Collectif des victimes de l’agression Rwandaise.

Ce collectif fustige la passivité des forces onusiennes et celles de la communauté des états de l’Afrique de l’Est EAC tout en affirmant que ces crimes ne resteront pas impunis.

« Nous fustigeons la passivité de la force Onusienne et celle de de L’EAC qui ont dans leurs attributions la protection des civils . Ce pendant le Collectif des victimes de l’agression Rwandaise via le M23,  saisi cette occasion pour rappeler aux autorités de Kigali et aux responsables du M23 que tous les actes commis sont qualifiés des crimes de Guerre et crimes contre l’humanité. Ces autorités de la coalition m23 armée Rwandaise doivent savoir que ces actes ne resteront impunis jusqu’à l’éternité » a précisé Héritier Gashegu

Tout en appelant la communauté internationale à diligenter des enquêtes indépendantes face à ces massacres en répétition, ce Collectif des victimes de la guerre d’agression Rwandaise exhorte le gouvernement et les forces armées de la République Démocratique du Congo Fardc à tout mettre en œuvre pour libérer toutes les zones sous occupation du M23 en territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo.   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here