Sud-Kivu: Le HCR à travers son partenaire en charge de la santé AIDES au chevet des réfugiés burundais et les habitants d’Uvira

0
418

UVIRA, SUD-KIVU :- Le Haut Commissariat de Nations-Unies pour le Refugiés” HCR” à travers son partenaire en charge de la santé AIDES procèdent ce Mardi 17 Mai 2022 à la donation des médicaments et intrants médicaux aux zones de santé d’Uvira et Ruzizi, dans le territoire d’Uvira. L’objectif est de soutenir la riposte provinciale aux épidémies y compris la Covid-19. 

Une donation similaire  cible aussi les zones de santé de Nundu et Fizi en territoire de Fizi au Sud-Kivu. 

Selon madame Agnès NLONGO, chef de projet à AIDES,ces médicaments et intra médicaux sont donnés aux structures sanitaires qui accueillent des réfugiés burundais dans les zones de santé d’Uvira, Ruzizi, Nundu et Fizi. Ces médicaments et intrants médicaux aideront aussi les communautés congolaises qui ont accepté d’accueillir ces réfugiés burundais.

Le médecin chef de Zone de santé d’Uvira l’une des zones de santé qui bénéficient cette donation a remercié le HCR et AIDES pour cet acte louable.
Dr PANZU NIMI rassure que ces médicaments et intrants médicaux seront utilisés dans la lutte contre les maladies comme le paludisme, la Covid-19, pour ne citer que ça.  Il ajoute que la zone de santé d’Uvira et ses structures de santé ont des mécanismes de suivi qui feront à ce qu’il ait un usage sans faille de ces matériels et médicaments.

Notre source ajoute que Uvira est l’une des villes qui ont été touchées par la Covid-19, raisons pour la quelle les structures sanitaires doivent être renforcées sur différents aspects et à différents niveaux.

Pour Docteur Marcel Lumbala, point focal santé du  HCR basé à Goma et qui a représenté le HCR dans cette activité, cette donation cadre avec la stratégie de santé du HCR, qui consiste à l’intégration locale des réfugiés dans le système de santé, de renforcement des capacités des structures de santé et d’appui pour la prise en charge des vulnérables tant parmi les réfugiés que les populations locales.

Selon lui, le territoire et la ville d’Uvira comptent plus de 2000 réfugiés burundais. Il précise que cette donation comprend entre autres du matériel de protection individuel contre l’infection, des médicaments essentiels d’une valeur environs 9500$.


Signalons ces activités se sont déroulées dans les enceintes du bureau central de la zone de santé d’Uvira en présence du Médecin chef de zone de santé d’Uvira, le représentant du médecin chef de zone de santé de Ruzizi,  du Médecin directeur de l’hôpital général de référence d’Uvira et les responsables des différentes structures sanitaires basées dans les zones de santé d’Uvira et Ruzizi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here