TANZANIE : Les travaux de modernisation des navires sur le lac victoire par la Marine Service Compagnie Limited évoluent très bien

0
16

MWANZA, TANZANIE : Le secrétaire exécutif de l’AFTTCC, le capitaine Dieudonné Dukundane félicite les travaux de modernisation des navires sur le lac victoire par la Marine Service Compagnie Limited.

Il l’a dit lors de sa visite ce mercredi 6 avril au port de Mwanza où deux grands bateaux sont en construction, à savoir MC Mwanza Hapa Kazi et MV Umoja.

Il a invité d’autres pays membres à emboîter le pas à la marine tanzanienne afin de faciliter l’acheminement des marchandises jusqu’au pays de destination et l’amélioration des échanges commerciaux.

Il a ensuite invité les pays membres du corridor central à une conjugaison d’effort dans la modernisation des infrastructures de base pour une connexion rapide  afin de faire du corridor central un couloir à courte durée et à moindre coût.

Selon l’Ir Abel Gwanafyo,le bateau MC Mwanza Hapa Kazi a la capacité d’accueillir 1200 passagers,400 tonnes de marchandises,20 voitures et 3 camions poids lourds .

MV umoja est destiné au transport de containers avec une capacité de recevoir 21 containers. Ces bateaux font la connexion entre la Tanzanie, l’Ouganda .

Une fierté pour les opérateurs économiques, car ces bateaux vont faciliter les échanges commerciaux dans la région côtière du lac voctoria comme le précise monsieur Anselme Namala responsable marketing et commercial.

La visite de la délégation du secrétariat exécutif au port de Mwanza s’est clôturée par l’entretien avec le directeur général de la marine à ce port.

Au cours des échanges le directeur  Felemoni Bagambilana a remercié le secrétaire exécutif du corridor central pour sa collaboration surtout les invitations aux réunions de STACON et des enquêtes le long du corridor.

Il a fait savoir que dans leur plan d’action, ils comptent construire 9 bateaux et réhabiliter tous les anciens.

Deux bateaux sont en construction sur le Lac Tanganyika car il y a beaucoup des potentialités, entre les pays de la Tanzanie, du Burundi et de la RDC.D’ici 2026, ils doivent totaliser 23 bateaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here