ITURI : Les enfants déplacés du centre d’encadrement AFCD se retirent suite aux mauvais traitements dont ils sont victimes

0
118

ITURI :Certains enfants déplacés qui se trouvent dans le centre d’encadrement de l’association des femmes au cœur du développement, AFCD en sigle, à Bunia regagnent de nouveau la rue.

Dans une interview accordée à la presse ce vendredi 09 septembre 2022, Ils motivent leurs retours dans les rues de la ville de Bunia par la maltraitance dont ils seraient victimes dans ce centre par leurs encadreurs.

ces enfants soulignent également que la coordonnatrice de ce centre d’encadrement répondant au nom de Christelle ALEMA les frappait jusqu’à les déshabiller parfois de ses vêtements dont elle est acheteuse.

Dès son côté, monsieur ELDIYA président des jeunes de la région de Capa où ces enfants passent souvent nuits et jours toujours dans la ville de Bunia, se dit consterner par cette situation inhumaine envers les enfants. il souhaiterait qu’il ait une franche collaboration entre madame Christelle ALEMA et lui pour prendre des bonnes mesures de protéger ses enfants qui sont retournés dans une très mauvaise vie de la rue.

Quant à Christelle ALEMA coordonnatrice de l’association des femmes au cœur du développement contacté à ce sujet par la presse se réserve de tout commentaire mais pourra peut être placée ses mots dans les prochains jours.

A noter que le centre d’encadrement dénommé association des femmes au cœur du développement qui a vue jour à Bunia il y a de cela quelques temps est venue avec pour objectif d’encadrer les enfants déplacés de guerre se trouvant dans les différentes rues de la ville.

Elle a même inscrit ses enfants dans une école de la place pour profiter de l’éducation scolaire, tous ces enfants scolarisés étaient estimés à plus de cinquante.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here