UVIRA: Bras de fer entre la cotonnière ESTAGRICO et ses agents

0
82

UVIRA, SUD-KIVU:- Manifestation pacifique l’avant midi de ce Mardi 12 Juillet 2022 des anciens travailleurs de la  cotonnière du lac” ESTAGRICO” dans la ville d’Uvira. Une Trentaine de ces travailleurs, leurs enfants et femmes ont marché depuis leur camp de Nyamianda en passant par la place monument pour chuter au bureau du maire de la ville d’Uvira.

Ils ont marché avec des calicots en mains sur lesquels on pouvait lire leurs revendications auprès de leur patron, dont le payement de leurs salaire depuis le mois d’Octobre 1996 jusqu’a nos jours. Ces agents réclament également le paiement de leur décompte final et des indemnisations de fin carrière.

Ces travailleurs disent non aux intimidations, d’humiliation à travers des messages émanant de leur employeur. Ils disent non à leur déguerpissement du camp de résidence d’ESTAGRICO. Pendant ce temps, ces travailleurs de la cotonnière du lac” ESTAGRICO” demandent au gouverneur de la province du Sud-Kivu de nommer rapidement une commission de médiation entre eux et leur employeur.

Cette marche pacifique de ces travailleurs de la cotonnière ESTAGRICO se déroule un mois après le passage à Uvira du délégué du directeur général de la société ESTAGRICO qui avait déclaré aux medias que la société veut rélancer ses activités et que des personnes qui occupent illégalement le terrain de l’ESTAGRICO doivent quitter avant le relance des activités. Il a insisté que seuls les militaires FARDC qui occupent ce terrain,  devaient y rester pour un temps parce que leur situation a été débattue  entre les autorités militaires et les représentants de la société ESTAGRICO.

Ce délégué avait montré que des personnes qui occupent ce terrain doivent passer à la commission mise en place par l’ESTAGRICO pour avoir des orientations afin d’éviter les problèmes avec la société qui compte de lancer ses activités au mois d’AOUT 2022 comme l’a souligne ce représentant du Directeur Général.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here