Uvira: Une vingtaine des pertes  en vies humaines suite aux pluies diluviennes  

0
21

UVIRA, SUD-KIVU:-  Au moins une vingtaine de personnes perdent leurs vies suite au débordement de la rivière Mulongwe qui a perdue sa voie normale pour se jeter dans des quartiers et la population est victimes de ces catastrophes qui ont commencé aux environs de 00h00,la nuit de ce jeudi au vendredi 17 Avril 2020.

Dans une interview téléphonique accordée à Imurenge.com le médecin chef de zone de santé d’Uvira, Dr Panzu Nimi renseigne que ce nombre des morts peut changer d’un moment à l’autre parce que la situation est difficile.

Les acteurs de la société civile, les autorités de la Mairie d’Uvira se sont rendu très tôt le matin de ce vendredi dans des quartiers les plus touchés qui ont perdu beaucoup des personnes dont le quartier Mulongwe centre ville d’Uvira et le quartier Kasenga pour faire l’état de lieu de dégâts humains et matériels.

Selon le Maire adjoint de la ville d’Uvira, il est impossible à présent de fixer un bilan d’autant plus que les cadavres continus a être évacués dans les différents quartiers de la ville d’Uvira vers les institutions sanitaires pour attendre leurs enterrement. Cette autorité précise que l’urgence est de savoir comment les sinistrés vont vivre dans ce moment difficile.

Kapenda Kifara Kyki demande aux médias d’Uvira de faire leur mieux pour donner l’information concernant cette situation comme il faut et à temps opportun.

Cette autorité urbaine renseigne que des milliers des maisons sont détruites par le débordement de cette rivière Mulongwe, et il s’y ajoute également la perte des bétails, vaches et chèvres qui étaient gardées dans des maisons et en majorité des bétails étaient gardés à l’abattoir d’Uvira.

L’autre part c’est la rivière Kalimabenge qui a inondé le quartier Nyamianda Avenue plage d’or, où presque toutes les maisons inondées par les eaux de cette rivière qui a aussi débordé  pour envahir les maisons des paisibles citoyens.

En déhors de la ville, les ponts de Runingu coupé en deux et le pont de Sange en menaces de coupure, là nous somme dans la plaine de la Ruzizi, territoire d’Uvira. Pour le moment le transport d’uvira ville vers le territoire se heurte déjà à une difficulté de coupure de communications.

Les autorités locales lancent un SOS au gouvernement provinciale et aux organisations humanitaires de venir en aide les sinistrés en vivre et non vivres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here