Uvira: La CDJP, préoccupée par la situation sécuritaire

0
13

UVIRA, SUD-KIVU: – Remise ce vendredi de la note de plaidoyer au Maire de la ville d’Uvira, c’est par différentes couches de la population constituées  des jeunes, acteurs de la société civile et les femmes leaders, c’est à l’issu d’un atelier organisé par la commission justice-paix du diocèse d’Uvira “CDJP”, dans la salle polyvalente de la Mairie d’Uvira ce vendredi 31 janvier 2020.

Cette note de plaidoyer possède en annexe différents cas des violations des droits de l’homme et de l’insécurité dans la ville d’Uvira depuis fin 2019 jusqu’en janvier 2020.

Pour le Maire de la ville d’Uvira, certaines recommandations lui formulées ont déjà trouvé solution et beaucoup restent encore à faire a-t-il dit.

Kiza Muhato, insiste sur la collaboration entre la population, et autorités politico-civiles et militaires pour l’amélioration de la situation sécuritaire en ville d’Uvira.

Madame Aimée Gertride  Ramadhani, participante à ces assises ; procède à la lecture de la note de plaidoyer auprès du numéro un de la ville d’Uvira,  ici un extrait des recommandations lui formulées vous est proposé.

Le chargé du projet de la bonne gouvernance, un projet de la CDJP, résume ici les objectifs poursuivis pour la ténue de cet atelier.

Suivez Sudi Yaudi au micro d’Imurenge.com

Ont pris part à ces assises, le conseil urbain de sécurité de la ville d’Uvira, les organisations de la société civile, les jeunes et les femmes leaders.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here