UVIRA: La GIZ et l’UNPC forment 32 journalistes sur la production des émissions publiques

0
100

UVIRA, SUD-KIVU:- Les journalistes sont appelés de jouer leur rôle pour contribuer à la réduction des violences sexuelles et basées sur le genre dans leurs entités respectifs. Un appel lancé ce mardi 25 Octobre 2022, lors du lancement d’un atelier de cinq jours en faveurs des 32 journalistes venus de huit territoires de la province du Sud-Kivu et de la ville de Goma.

Selon les organisateurs, l’objectif de cet atelier est de former ces journalistes sur la production des émissions publiques. Des notions de base et des techniques pour produire une émission publique à caractère débat au rendez-vous dans cet atelier, confirme Ernest Muhero l’un des formateurs dans cette activité.

La question des violences sexuelles et basées sur les genres est le thème qui sera traité dans l’émission publique, qui sera traitée à la fin de cet atelier,confirme nos sources. 

Pour la facilitatrice à la première journée,les journalistes doivent dénoncer tout acte de violence et sensibiliser pour changer les comportements des auteurs et de la société en général. Jolie Kamuntu précise que les violences sexuelles et basées sur le genre constituent un fléau qui gangrène la communauté, d’où l’intervention des journalistes s’avère importante. Cet atelier va porter également à la capacitation des journalistes sur la production des émissions publiques. 

Il est à noter que cette formation se déroule à l’hôtel Bahari Beach, elle est organisée par l’Union nationale de la presse du Congo avec l’appui de l’organisation GIZ. Ceci intervient à travers le projet promis II de la GIZ. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here