Uvira: Les acteurs de la société civile capacités sur la promotion de la paix et de la sécurité

0
80

UVIRA, SUD-KIVU:- Les acteurs de la société civile venus de la ville et territoire d’Uvira sont en atelier de renforcement des capacités pour un engagement significatif pour l’avancement de la démocratie, promotion de la paix et de la sécurité dans leurs entités respectives. Cette activité est lancée par le Maire de la ville d’uvira mais organisée par la MONUSCO à travers sa section des affaires civiles en collaboration avec le ministère de l’intérieur et le cadre de concertation de la société civile.

Lors du lancement de cet atelier de trois jours KIZA MUHATO maire de la ville d’Uvira  exhorte les participants de capitaliser la matière et que chacun prend ses responsabilités en main comme acteur de la société civile. Celui-ci ajoute que le rôle de la société civile n’est pas celui de soulever la population mais de l’orienter pour un plaidoyer qui respecte les normes et qui n’arrive pas à amener des gens à commettre des actes de violence.

Le formateur du jour insiste sur la manière dont les acteurs de la société civile doivent procéder pour mener les actions en faisant un plaidoyer sur un sujet déterminé. Il rappel que les actions de la société civile ne doivent pas être violentes.

Jean-Bosco MUHEMERI, coordonnateur de l’organisation REPRODHOC dit que la société civile ne doit pas travailler en division. Selon lui, ces organisations de la société civile doivent travailler en union pour être efficace et défendre comme il faut les intérêts de la population. A lui d’ajouter que le moteur de la société civile doit resté de l’intérêt général.

De son cote le deuxième intervenant Me Zozo Sakali, coordonnateur provincial du cadre de concertation de la société civile au sud-Kivu, revient sur le mandat d’un acteur de la société civile pour défendre une cause quelconque. Celui-ci précise qu’avant de mener une quelconque action il faut partir d’une demande de la population.

Cette activité vise à rafraichir la mémoire sur les rôles et responsabilités des acteurs de la société civile, leurs apprendre des techniques de résolutions de conflits et la plaidoirie,redynamiser les organisations de la société civile à s’engager efficacement dans la promotion de la paix et la sécurité mais également de renforcer la confiance et la collaboration entre les acteurs de la même société civile des villes de Baraka et d’Uvira et les autorités locales ainsi que la MONUSCO.  Signalons que cet atelier va durer trois jours à partir de ce 21 JUIN 2022 et elle se déroule dans la salle polyvalente de la mairie d’uvira.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here