UVIRA: Les retournés de KAHOLOLO seront sécurisés par les FARDC si la MONUSCO ferme sa base dans cette zone ” KASSIM DIAGNE”

0
121

UVIRA, SUD-KIVU:- Le représentant spécial adjoint du secrétaire de l’ONU  chargé des opérations clôture sa mission au sud du Sud-Kivu ce jeudi 15 Septembre 2022. Selon KASSIM DIAGNE il est venu témoigner auprès  des autorités politico-administratives et militaires la gratitude du personnel de la Monusco par rapport au soutient reçu de la part de ces autorités politico-administratives et militaires.  Selon cette autorité onusienne, ces autorités ont apporté un soutient considérable à la Monusco lors des manifestations anti-Monusco au mois de juillet passé.

Pour KASSIM DIAGNE il est également venus réaffirmer l’accompagnement de la MONUSCO auprès du gouvernement dans les opérations de sécurisation des civils dans différentes zones de la RDC. Concernant la base de la Monusco de Kahololo qui sera bientôt fermée, le numéro deux de la Monusco en RDC en chargé des opérations précise que le premier devoir de la sécurisation de la population et de se biens revient au gouvernement.

Selon lui, après la fermeture de cette base de la Monusco, les FARDC ont rassuré qu’elles vont sécuriser comme il faut ces habitants de Kahololo, selon KASSIM DIAGNE, le  commandant secteur les a rassuré ceci lors de la réunion entre cette autorité onusienne et les autorités militaires du secteur opérationnel Sokolo2 sud du Sud-Kivu.

Cette information est confirmée par le porte parole du secteur opérationnel Sokola2 sud du Sud-Kivu,qui renseigne que le commandant secteur opérationnel a rassuré à l’autorité Onusienne qu’à côté des opérations conjointes menées par les FARDC et l’armée Burundaise, la place de la Monusco reste là. le lieutenant Marc ELONGO a signifié que les FARDC sont prêtes à sécuriser la population dans les zones comme Kahololo où la Monusco compte fermer sa base.

Monsieur KASSIM DIAGNE a échangé avec les autorités militaires du sécateur opérationnel Sokola2 sud du Sud-Kivu après avoir tenu un échangé avec le maire de la ville d’Uvira, l’autorité onusienne était accompagné par la cheffe de bureau de la Monusco au Sud-Kivu et Maniema mais également avec le chef de sous bureau de la Monusco Uvira et Fizi. Le numéro deux de la Monusco visite l’Est de la RDC pour la première fois après les manifestations anti-Monusco qui ont coûté la vie des personnes civils et des casques bleus de la Monusco.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here