Bukavu: trouble de l’ordre au bureau de l’UNICEF; les manifestants réclament leurs salaires

0
73

BUKAVU, SUD-KIVU- Les activités du bureau de l’UNICEF/Bukavu sont paralysées depuis la matinée de ce lundi 03 Février 2020, suite au sit-in organisé par le collectif des prestataires dans la riposte contre la maladie à virus Ebola dans la ville de Bukavu et Mwenga qui réclame les arriérées de leurs salaires de 4 mois.

Devant le bureau de l’UNICEF/Bukavu, tous avec des sifflets aux lèvres et calicots dans les mains, scandant des chansons des colères à l’endroit des autorités de l’UNICEF l’une des organisations affectées à la paie des prestataires contre la maladie à virus Ebola.

Ces agents disent être mécontent de l’attitude adoptée par les organisations œuvrant dans le secteur sanitaire plus précisément dans la riposte contre Ebola.

Ils ajoutent en disant « c’est depuis le mois d’Août que nous n’avons pas touchés nos salaires pourtant un droit garanti par la loi »
Reçu par le chef de bureau ad intérim de l’UNICEF/ Bukavu, le docteur Stéphane Baleke, celui-ci a convoqué une réunion d’urgence avec la délégation des manifestants et la division provinciale de la santé « DPS » afin d’étudier comment ces agents de santé peuvent être remis dans leurs droits.

Au sortir de cette rencontre, Joël OMARI, l’un de manifestant, précise que d’ici le 05 février des travaux de vérification, des listes des tous les agents commis à la riposte seront effectués afin de savoir le nombre de ceux qui sont dans le droit et qu’ils perçoivent leurs salaires.

Rappelons qu’une manifestation similaire à été organisée le 24 janvier dernier au gouvernorat de province mais jusque là aucune suite favorable à l’intérêt des ces manifestants renseigne notre source.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here