Baraka : 3 maisons incendiées à Katanga, aucun dégât humain enregistré

0
119

BARAKA, SUD-KIVU:- L’incendie a eu lieu ce vendredi 16 Septembre 2022 vers 1h du matin dans la commune de Katanga précisément à Katanga centre, dans le quartier Fizi, avenue Nehemie. D’après le chef de quartier Fizi contacté par Kivutimes, Mr. Aruna Mashaka a commencé par présenter ses condoléances aux familles victimes de ces incendies tout en précisant que tous les biens ont été consumés mais aucun dégât humain n’a été enregistré.

Nous présentons nos condoléances les plus attristées aux familles victimes de ces actes de barbaries accomplies par les hommes non autrement identifiés. C’était aux environs de 1h de ce vendredi 16 Septembre 2022 que trois maisons ont été brûlées par ces hommes dans mon quartier Fizi avenue Nehemie. Nous sommes à Katanga, à 12 Kilometres au sud de Baraka centre. Nous venons d’enregistrer les dégâts matériels mais aucun dégât humain. Nous demandons aux personnes de bonne volonté, aux ONG, et même au gouvernement de venir en aide les victimes, ” a-t-il expliqué

La société civile de leur côté demande aux services de sécurité notamment les FARDC et PNC de renforcer les patrouilles nocturnes afin de mettre fin à ces actes inhumains qui viennent encore de reapparaitre dans cette commune.

Pendant la période de 2014-2018, les habitants de Katanga vivaient une situation douloureuse. Des maisons étaient toujours brûlées, des femmes violées et des personnes fusillées innocemment. Vu la recrudescence de ces cas, ces derniers ont décidé d’aller demander refuge au camp de la MONUSCO se trouvant à Mushimbakye. Une situation ayant trouvé solution suite à l’implication des différentes autorités.

Cette situation qui était revenue au calme depuis 2019, elle vient de reprendre encore au cours de cette année, ce qui fait que les habitants s’inquiètent de leur sécurité. Notons que depuis Août 2022, environs 7 maisons ont déjà été incendiées par des personnes non autrement identifiées à Katanga.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here