Baraka: Pour rendre propre la ville, le maire instaure le système des travaux communautaires, “Salongo”

0
40

BARAKA, SUD-KIVU:- Le maire de la ville de Baraka Jacques M’mbucwa Ussein vient d’instaurer le système des travaux communautaires chaque  Samedi de la semaine. Dans un entretien avec Kivutimes  lundi 21 Novembre 2022, cette autorité urbaine a précisé, que  ces travaux qui étaient prévus chaque vendredi seront désormais organisés le Samedi.

Celui-ci indique que le changement du jour de ces travaux est dû aux recommandations de la population étant donné qu’elle considérait ce jour du travail quotidien de tout un chacun et difficile de se donne aux travaux communautaires. Il exhorte les chefs d’avenue et de quartiers de veiller toujours au contrôle des endroits sous menaces d’insalubrité et des érosions afin d’y programmer ces travaux communément appelé’ Salongo”

Nous l’avions fait quitter le Vendredi parce que ça souffrait, surtout qu’on disait que c’est un jour en cours de la semaine c’est pourquoi nous l’avions déplacé au Samedi. Je demande aux chefs d’avenues et de quartiers de veuiller sur les érosions causées par les eaux et surtout demander à leurs administrés de déboucher les caniveaux pour permettre la bonne passation des eaux. C’est une instruction que j’ai donné à ces chefs pour contrôler toujours les endroits affectés par les érosions afin d’y programmer le ”Salongo” chaque samedi,” a-t-il déclaré.

Il poursuit en rappelant sur le contrôle de toilettes qui va bientôt débuter dans toute l’étendue de la mairie, et que les récalcitrants seront obligés à payer des amendes.

Le contrôle des toilettes va bientôt débuter, nous aurons une réunion pour autoriser nos agents de faire la descente sur terrain en vue de vérifier l’exécution du communiqué que j’avais lancé. Ceux qui n’ont pas exécuté cet ordre seront exigés de payer une amende, et encore construire une toilette,” affirme-t-il.

Notons que, es habitants de Baraka n’ont jamais répondu massivement à ces travaux communautaires, la majorité avance le motif de dire  que la route est dans un état de délabrement très avancé, et que selon eux, la solution ne peut venir que du niveau national  et non de la population.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here