Bujumbura: Les étudiants congolais victimes du bouclage policier

0
5

BUJUMBURA,BURUNDI:- Majoritairement de l’Université Espoir d’Afrique (Hope) et ceux de l’Université du Lac Tanganyika, ces étudiants congolais disent être victimes d’une arrestation arbitraire car les uns parmi eux possèdent  des documents qui leurs permettent d’habiter  le sol  burundais, notamment les passeports avec des visant valables.

Des éléments de la police burundaise ont pris aussaut du lit des avenues  11, 12 et 13 de la zone urbaine de Cibitoke  ce lundi 17 février 2020 et arrêter   une  quatre-vingtaine des personnes dont plus de 50 étudiants congolais.

Face à cet incident,  certains étudiants  dénoncent  cette  arrestation des leurs  camarades, ces derniers  parlent  que la police burundaise  veux une rançon, car elle discute  avec l’étudiant arrêté sur le prix de libération, une somme qui s’élève à 10.000 frbu ou plus.

Ceux qui n’ont pas trouvé l’argents pour se faire libérer ont été par la suite acheminés au cachot de la PCR renseignent nos sources.

Tandis-que d’autres étudiants informent qu’ils ont été embarqués vers la frontière à Gatumba pour être expulsés sans motif valable.

Il sied de signaler que l’immeuble situé à la quinzième avenue  numéro 5  de Cibitoke, qui comporte plusieurs appartements habité en majorité par les congolais, a été le plus visé par cette opération policière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here