BUKAVU : Le ministère de la santé lance la deuxième phase de vaccination contre le choléra.

0
7

BUKAVU,SUD-KIVU :Plus de neuf cent mille personnes de l’âge d’un an et plus sont entendus pour recevoir la deuxième dose du vaccin contre le choléra. Le lancement officiel de la campagne de vaccination est intervenu ce vendredi 01 avril 2022 au camp Jules moke en commune de Bagira.

Cette campagne de vaccination qui se fera de porte à porte, concerne 6 zones de santé de la province du Sud-Kivu dont Ibanda,Bagira,Kadutu,Kabare et Nyatende.

Selon la conseillère du ministre provincial  de la santé, Dr Justine Nanvura, qui a lancé cette campagne au nom du ministre empêché, la province du Sud-Kivu figure parmi les provinces en démo- épidémique  du choléra.

Dr Justine Nanvura invite la population à prendre cette deuxième dose pour ceux qui ont pris la première pour renforcer leur protection.

« Pour contribuer à la réduction de l’incidence ainsi que les risques de morbidités et des décès élevés au sein de notre population. Après avoir lancé la première phase de la campagne contre le choléra au mois de décembre et janvier, nous lançons la deuxième phase de cette campagne pour renforcer l’immunité collective surtout chez les personnes qui ont réussi la première dose »  a dit Dr Justine Nanvura

De son côté, le docteur Placide Wendo directeur national du programme d’élimination du choléra, indique que même ceux-là qui n’ont pas encore pris la première dose peuvent la prendre pour l’élimination du choléra au pays.

« S’il y a ceux-là qui vont prendre leur première dose, peuvent attendre 2 semaines avant et là ils vont passer au centre de santé pour prendre leur deuxième dose. Et c’est ça ce que nous parlons de l’élimination. On voudrait arriver à l’élimination du choléra, cad qu’on ne plus des gens qui meurent du choléra et même s’il y a un cas, que ce cas-là ne puisse plus faire une flambée »a dit Placide Wendo    

Des enfants ont été vaccinés symboliquement pour lancer cette campagne. L’activité a été organisée par le ministère provincial de la santé en collaboration avec ses partenaires dont Unicef, OMS et autres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here