TANZANIE : 14ème réunion du comité consultatif des parties prenantes du Corridor central STACON

0
8

DAR ES SALAM, TANZANIE :L’Amélioration des indicateurs des performances afin de réduire le cout de transport et de transit sont parmi les stratégies prises par les participants à la 14ème réunion du comité consultatif des parties prenantes du Corridor central STACON en sigle.

Une réunion organisée par l’Agence de Facilitation de Transport de Transit du Corridor Central du 31 mars au 1er  avril 2022 à Dar Es Salam.

A cette occasion le lancement de l’observatoire de transport du corridor central a été effectué et les délégués des pays membres ont proposé les stratégies pour améliorer les performances de ce couloir.

La promotion de commerce interrégionale et le perfectionnement du langage commerciale sont les points qui peuvent pousser plus haut les performances du corridor central a déclaré le secrétaire exécutif de cette agence le capitaine Dieudonné Dukundane.

Il a indiqué que malgré la COVID-19 les pays ont travaillé pour booster leur économie grâce à la modernisation des infrastructures de base.

Le chef de la délégation congolaise à cette conférence, l’Ir Alpha Kokota a salué le travail de l’AFTTCC dans sa république ; surtout pour les projets de désenclavement de certaines régions grâce à la recherche de financement pour les études de faisabilité de la route Uvira jusqu’à Bukavu ; du port de kalundu et de chemin de fer Uvinza,musingati,kitega jusqu’à Kindu.

Ces assises ont conduit également à l’élection du nouveau bureau du STACON ,la présidence a été remporté par monsieur Benjamin Mbimi de la Tanzanie ;secondée par Philippe Ndikumana du Burundi .

Benjamin Mbimbi succède ; monsieur Désiré Segahungu de la RDC pour un mandat de 2 ans renouvelable.

Ont pris part à ces assises les partenaires du corridor central notamment Trad. Mark East Africa, la communauté de l’Afrique de l’est et de la GIZ.

Les participants ont visité le port de Dar es Salam et le chemin de fer à écartement standar électrifié en pleine construction en Tanzanie.Ils ont été informé de l’avancement des mouvements et des transits de cargaisons au port.

Ils ont également reçu les explications sur l’évolution à 65 % de la construction du chemin de fer à écartement standard électrifié, Dar Es Salama Morogoro.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here