ITURI : La société civile félicite la population d’avoir respecté la journée ville morte déclenchée à cause de l’insécurité.

0
33

BUNIA,ITURI :La journée ville morte a été organisée suite aux massacres de mardi 01 Février à mercredi 02 février de l’année en cours de plus de 55 personnes dans le site des déplacés de plaine Savo à quelques 3 kilomètres de Bule centre en territoire de Djugu.

La société civile force vive de la province avait décrétée trois jours de deuil à daté de ce jeudi 03 février jusqu’au samedi 05 février. Pour ce premier jour, le centre-ville a été calme. Les magasins, boutiques, stations-services, et autres n’ont pas ouvert leurs portes pour compatir avec les disparus.

Une situation qui a intéressé la société civile, son coordinateur qui s’est exprimé quant à ceux, se dit content de voir que cet acte de la population de Bunia d’avoir répondu à leur invitation. C’est pourquoi il les appelle de continuer à respecter ces trois jours jusqu’au dernier jour pour rendre hommage aux victime de ce massacre.

Il faut noter, qu’avec la situation de la population de la ville de Bunia qui vit au taux du jour, tout risque à croire que cette dernière ne supportera  pas jusqu’au troisième jour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here